Burkina la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : « Les promoteurs d’écoles, n’acceptent pas prendre nos enfants, malgré que nous, nous pouvons faire accompagner l’enfant par une prise en charge »

0
560

 Chaque 02 Avril, est célébré La Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme dans le monde et le Burkina n’est pas en marge de cette célébration. Raison pour laquelle l’association SAK MAM a organisé un cadre d’échange visant à mieux informer le grand public sur l’autisme ainsi que les réalités liées aux troubles neurocomportementaux.

Aujourd’hui près de 10.000 enfants sont atteints d’autisme dans le monde selon L’Organisation mondiale de la santé. Une situation qui inquiète plus d’un; d’où la célébration chaque 02 avril de la journée mondiale de l’autisme.

Occasion choisie par l’association SAK MAM, pour entre autres sensibiliser les populations vis-à-vis de la maladie, faciliter l’insertion sociale des enfants frappés par ce handicap mais également proposer des pistes de solutions pour une meilleure prise en charge des enfants vivant avec l’autisme. Car sur le terrain la réalité montre qu’il existe des difficultés, notamment les préjugés.

« Les promoteurs d’écoles, refusent de prendre nos enfants, malgré que nous, nous pouvons faire accompagner l’enfant par une prise en charge parce que nous savons effectivement qu’ils n’ont pas d’enseignants adéquats pour les prendre en charge. Même l’école qui accepte  de prendre l’enfant refuse de le présenter à l’examen. Ils ont déjà scellé le destin de l’enfant. Ils se disent qu’il n’aura pas l’examen et que leur pourcentage diminuera. Donc vraiment un appel à ce que le Gouvernement puisse nous accompagner dans ce sens, pour que nous puissions réellement appliquer les décrets sur place, pour l’intégration scolaire sans discrimination ». Selon SIRI /TRAORE LALAISSA présidente de l’association SAK MAM

 

 

 

Prosper BALIMA, représentant du ministre de l’Education nationale salue l’initiative de l’association SAK MAM et promet de rendre compte afin que la prise en charge de ces enfants soit effective.

« Je loue l’initiative de l’association Sak Mam, à travers l’organisation de cette journée de sensibilisation. Je tiens à rassurer les enfants et tous les acteurs que le gouvernement est conscient et sensible aux épreuves auxquelles vous faites face au quotidien. Aussi je m’engage à porter auprès du gouvernement les recommandations  » a-t-il dit.

L’autisme peut se définir comme un trouble neurocomportemental qui apparaît très tôt dans la vie des enfants et perturbe leur développement social et personnel.

 

 

Djamila TOPAN

 

Laisser un commentaire