Niger : Les adieux du président Mahamadou Issoufou

724

Le président Mahamadou Issoufou, 69 ans, qui doit passer la main à son successeur Mohamed Bazoum ce 2 avril 2021, a exprimé hier soir dans un discours à la nation “toute ma reconnaissance” après deux mandats successifs à la tête du pays et a condamné au passage “une tentative désespérée de reprendre, par les armes, le pouvoir” dans la nuit du 30 au 31 mars dernier.

“C’est la toute dernière fois que je m’adresse à vous, en tant que Président de la République”, a lancé d’emblée le président sortant dans son dernier discours de chef d’Etat. “Permettez-moi de vous exprimer toute ma reconnaissance pour m’avoir donné l’occasion de vous servir tout au long de ces dix dernières années”, a dit le président Issoufou.

Puis avec un ton ferme le président sortant a condamné le coup d’État manqué qui a visé son pouvoir dans la nuit du 30 au 31 mars 2021. « C’est le lieu de féliciter les forces de défense et de sécurité pour leur comportement républicain. Ces criminels et leurs commanditaires intérieurs et extérieurs seront recherchés, identifiés et punis conformément à la loi,» a dit le président Issoufou, rappelant qu’”en dix ans, nous avons dû faire face à quatre tentatives de coup d’Etat”.

En outre, Issoufou s’est félicité des acquis politiques du Niger et du chemin parcouru. « De cette expérience se dégage une autre leçon : la politique se fait autour des valeurs et non sur des bases identitaires”.

Il s’est aussi prononcé sur l’élection toujours contestée par l’opposition de son allié Mohamed Bazoum. “L’élection du Président Bazoum constitue un pas important vers la modernisation politique,” a dit le président sortant, saluant son propre bilan après deux quinquennats au pouvoir.

“Les promesses faites au peuple nigérien ont été tenues,” a dit Issoufou en guise d’auto congratulation. Il a pointé du doigt le taux de croissance moyen annuel qui est de 6%. “L’économie de notre pays a été, sur la période, une des plus dynamiques,” a estimé Mahamoudou Issoufou.

Il passe le témoin à Mohamed Bazoum qui a été longtemps un de ses principaux ministres. “Je passe donc le témoin, demain 2 Avril 2021.

Ce jour est un des meilleurs de ma vie” a declaré M. Issoufou. “Au revoir mes chers concitoyens. Que Dieu vous garde et vous bénisse. Que Dieu garde et bénisse le Niger”, a conclu le président sortant.

 

Laisser un commentaire