Birmanie: plus de 500 civils tués depuis le coup d’État militaire (ONG)

Plus de 500 civils, ont été tués par les forces de sécurité depuis le coup d’État militaire du 1er février en Birmanie. D’après l’association d’assistance aux prisonniers politiques, de nombreux étudiants et des adolescents ont été tués par les forces de sécurité. «Nous avons confirmé 510 décès», a indiqué l’ONG, qui précise que le bilan «est probablement beaucoup plus élevé» alors que des centaines de personnes, arrêtées ces deux derniers mois, sont portées disparues.

 

Charles Dah

Laisser un commentaire