Insécurité au Niger : une quarantaine de civils tués dans le département de Tillia

0
2158

Des individus armés non identifiés ont mené des attaques ce dimanche 21 mars contre les villages d’Intazayene, Bakorat et Akifakif, dans le département de Tillia, région de Tahoua, pas très loin de la frontière malienne. Au moins quarante (40) civils ont été tués selon un bilan provisoire fourni par des sources locales.

Les tragédies se succèdent et se ressemblent par l’ampleur de leur horreur au Niger. Au moins 40 personnes ont encore été massacrées ce dimanche 21 mars  dans des attaques par des individus armés non identifiés de plusieurs villages du département de Tillia, dans la région de Tahoua.

Des blessés et des dégâts matériels importants ont aussi été enregistrés au cours de ce massacre.

Ce nouveau massacre de civils vient amplifier les menaces sécuritaires dans cette zone frontalière avec le Mali où opèrent plusieurs groupes terroristes et particulièrement l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

Une semaine auparavant, Le Niger avait essuyé une attaque vers Banibangou, toujours vers la frontière malienne, où une soixantaine de civils avaient perdu la vie.

Yaya Diomande

Laisser un commentaire