Burkina : valorisation du pagne traditionnel

107

Le pagne traditionnel, Faso Dan Fani sera sous les projecteurs à Koudougou pendant quatre jours en avril. Défilés de mode, exposition vente, formation de styliste et prestation d’artistes sont entre autres les activités déclinées par le comité d’organisation face à la presse le jeudi 18 mars 2021.

Du 1er au 4 avril aura lieu à Koudougou, la 2e édition de talent de mode. Une activité qui veut valoriser la filière textile à travers le pagne Faso Dan Fani au Burkina Faso en encourageant les jeunes à s’investir dans les métiers du textile dont l’habillement.

‘’A travers le pagne traditionnel, nous ferons découvrir des nouveaux talents, de bons couturiers qui par faute d’espace d’expression pour se faire connaitre, tapissent dans l’ombre. Pourtant ces derniers contribuent à la formation de nouveaux couturiers, participent à lutte contre le chômage et accompagnement l’auto-insertion des jeunes dans l’artisanat. Cette manifestation sera également une occasion de mettre en valeur le travail de nos braves mamans qui font le tissage, la teinture et leur permettre d’écouler leur produit grâce à l’exposition vente”, précise Pierre Yaméogo dit maitre Pierre promoteur de l’activité.

Durant ces 4 jours, en plus de l’exposition, de la formation de spécialisation en coupe pagne Faso Dan Fani, deux défilés de mode seront au programme avec les meilleurs stylistes de la région du Centre-Ouest et du Burkina Faso. La particularité de ces défilés, c’est qu’il est ouvert au grand public. ‘’ Les deux défilés se dérouleront en plein air à la place de la nation pour permettre à toutes les couches sociales de pouvoir apprécier le talent de ces créateurs. La mode ou l’habillement ne doit pas être l’apanage de ces ceux qui ont les moyens, c’est pourquoi nous donnons l’opportunité à toute la population d’apprécier le pagne traditionnel sous différentes facettes ainsi que le talent des créateurs’’, justifie maitre Pierre.

Les organisateurs ont remercié les autorités qui ont contribué à mettre en valeur le Faso Dan Fani. ‘’Actuellement, nous sentons qu’il y a une grande consommation de notre pagne traditionnel. C’est pourquoi, il faut continuer sa promotion pour amener aussi les stylistes et les tisseuses à diversifier leur création pour que notre patrimoine soit toujours attractif’’, explique le promoteur.

‘’Développement et professionnalisme de la filière textile pour une promotion durable de l’emploi au Burkina Faso’’, c’est le thème de cette 2e édition de talent de mode.

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire