Côte d’Ivoire: le RHDP parti au pouvoir, conserve sa majorité à l’Assemblée nationale

Le RHDP d’Alassane Ouattara, remporte la majorité des sièges à la députation. C’est après deux jours de compilation, que les ivoiriens ont été fixé sur leur nouvelle Assemblée nationale.   

 Le parti d’Alassane Ouattara, RHDP conserve sa majorité absolue à l’Assemblée nationale. Le RHDP obtient 137 élus, soit 54 % des sièges. Si le parti peut se féliciter de la force électorale  de ses bastions du nord, il en demeure que les Houphouëtisme ne font pas aussi bien que ce qu’ils espéraient.

L’opposition remporte, les trois dernières circonscriptions : Yopougon, Port-Bouët et Marcory. Ces communes sont les plus disputées d’Abidjan avec 10 sièges à la clé.

La commune de Yopougon est une reconquête pour les opposants EDS et PDCI, mais pas un triomphe. Yopougon n’offre que 450 voix d’avance et seulement 18 % de participants. C’est un peu plus large dans les deux autres communes où le PDCI conserve ses fiefs.

Au total, l’alliance des deux familles politiques pro-Bédié et pro-Gbagbo compte 81 députés, 32 % du total ; Vient une coalition de petits partis d’opposition, avec 10 élus soit 4 % des sièges. Et un bon nombre d’indépendants : ils seront 26, soit 10 % des députés. Et parmi tous ces députés, le nombre de femmes à l’Assemblée nationale reste faible : 32 soit 12,6 %.

Le taux de participation à cette élection est de 37,88 %, à peine supérieur que celle 2016.

C’est maintenant la phase des recours qui débute : les candidats déçus ont normalement cinq jours pour introduire leurs recours.

Yaya Diomande

Laisser un commentaire