Burkina lutte contre le terrorisme  -Il est prévu un conseil des ministres du G5 sahel le 19 mars et un sommet des chefs d’Etat le 30 juin prochain -L’axe ouaga Kaya Dori connaitra des travaux afin de pouvoir mieux sécuriser la population

0
91

Le représentant de la coalition pour le sahel est venu recueillir les instructions du président du Faso Roch Kaboré sur les  points essentiels  relatifs à la mise en œuvre de la feuille de route issue du sommet de G5 sahel tenu a N’Djamena le mois dernier.

Au terme des échanges, l’idée est de susciter un engagement politique fort avec une bonne coordination interministérielle afin de pouvoir mettre en œuvre la feuille

« Il y avait un sursaut militaire depuis Pau jusqu’à nos jours et il va falloir l’accompagner avec un sursaut civilopolitique c’est à dire le retour de l’État dans les zones libérées  » a indiqué le représentant de la coalition pour le sahel Djim Adoum

 

L’axe ouaga Kaya Dori connaitra des travaux afin de pouvoir mieux sécuriser la population conformément à la feuille de route issue du sommet de Ndjamena ; à cet effet, Djim Adoum demande une synergie d’actions au niveau des populations pour relever ce défi.

« Il faut une synergie d’action entre les pays du G5 sahel pour rendre opérationnelles les activités qui auront un effet sur la population sur l’axe Ouaga Dori  Ziniaré »  a expliqué le représentant de la coalition pour le sahel Djim Adoum

 

 

L’échange entre les deux hommes a concerné aussi le contingent Tchadien qui avait promis d’aider les armées des États du G5 sahel dans la lutte contre le terrorisme. Et pour que cela soit effectif il faut l’accord des chefs d’États. Selon toujours la feuille de route ; il est prévu un conseil des ministres du G5 sahel le 19 mars et un sommet des chefs d’État le 30 juin prochain

Laisser un commentaire