34e sommet de l’Union africaine : « le Président Roch Kaboré a su négocier avec diplomatie la candidature d’une femme burkinabè »(Maxime Koné ministre délégué chargé des Burkinabè de l’Extérieur)

2799

« Les pays qui ont un poste à la présidence ou à la vice-présidence ne peuvent plus postuler pour le poste de commissaires aux affaires politiques c’est pourquoi par consensus ce poste a été attribué au Nigeria en remplacement de la Burkinabè Minata Samake. Cependant deux postes sont toujours restés vacants et reviennent de droit à l’Afrique de l’ouest. Il s’agit du poste de commissaire chargé de l’éducation sciences, technologies et innovations et le poste de santé, affaires humanitaires et développement social. Le Président Roch Kaboré a su négocier avec diplomatie la candidature d’une femme burkinabè pour les prochaines échéances .Au niveau international nous avons une représentativité très forte des burkinabè. Dans les institutions internationales et dans le système des nations unies nous avons  plus de 900 burkinabè. Dans le système des nations unies nous avons plus de 469 compatriotes qui y travaillent, 102 à l’UNICEF à l’OMS on a 79, à l’agence international de l’énergie atomique nous avons 06 Burkinabè. A la CEDEAO on a plus de 90 à la BCEAO plus de 63 à l’UEMOA on a plus de 75 à la BAD on est autour de 80 au niveau de l’Union africaine on a 30 de nos compatriotes qui travaillent à l’ASECNA. »

 

A lire ici:

 

 

Laisser un commentaire