Burkina : l’Union Européenne équipe l’ANEREE et le STA à plus de 100 millions de FCFA

674

Dans le cadre du programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest, volet Burkina Faso (PACAO –BF), l’Union Européenne a remis un lot de matériel pédagogique et d’équipements d’une valeur de plus de 53 millions de FCFA à l’Agence nationale des Energies renouvelable et de l’Efficacité Energétique (ANEREE) et un lot de matériel roulant et informatique de plus de 58 millions dont a bénéficié le Secrétariat technique de l’apiculture (STA).

Il s’agit de 200 modules solaires, 200 batteries solaires ,100 convertisseurs hybride solaires ,100 régulateurs solaires, 200 disjoncteurs DC, 100 protections parafoudre ,100 tableaux d’apprentissage d’une installation d’énergie en site isolé ,1 cordon pour raccordement de panneaux solaire,100 boussoles,100 inclinomètres ,100 multimètres ,1 câble solaires,100 pinces, 100 cutters professionnels à l’endroit de l’ANEREE. Et à l’endroit de la STA, ce sont un véhicule du type pick up ,15 Tablettes équipés de système d’information Géographique, un réseau wifi.Aucune description disponible.

“La valeur globale de la contribution de l’UE pour la filière solaire dans le cadre de ce programme est de 1.3 milliard FCFA sur trois ans .L’action de ce matin d’un cout de 53 823 594 FCFA concerne du matériel pédagogique pour les formations dans la filière solaire destinés au centre de formation professionnelles dans les 13 régions du pays” a précisé José Louis Sanchez Alegré, le représentant de l’UE.

Pour le représentant du ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Jean Baptiste Kaboré, l’ambition du Burkina dans ce secteur n’est plus à démontrer.

” L’énergie solaire qui constitue une opportunité majeur pour le Burkina Faso est confronté deux défis principaux que sont la qualité des équipements et matériels solaires ainsi que la qualité des techniciens, notamment les installateurs des équipements photovoltaïques. Ce dernier point est surtout marqué par l’insuffisance de formation dans le secteur de l’énergie solaire et le manque de matériel pédagogique y relatif. Nous recevons aujourd’hui 100 maquettes didactiques neuves, homologuées aux normes internationales et destinées aux formations pratiques dans le domaine du solaire. Rassemblées en kits de travaux pratiques, ces maquettes sont accompagnées de la documentation technique et pédagogique en français ainsi qu’une formation des formateurs sur l’utilisation et l’entretien de ces équipements. Destinés aux structures de formation pratique dans les différentes régions du pays, ces kits de formations permettront d’accroitre les capacités d’accueil de ces centres afin de fournir à notre pays des techniciens de qualité pour réussir la transition énergétique ” a-t-il précisé.

Lancé officiellement il y’a un an, le PACAO-BF à dérouler ses activités dans le respect du timing, malgré la pandémie de la COVID 19, face à laquelle des mesures appropriées ont été adoptés pour avancer.

Valerie Guéré

Laisser un commentaire