Abdoul Karim Sango, l’ancien ministre de la Culture positif au coronavirus « absent à l’installation » de la nouvelle ministre Elise Thiombiano

101

La nouvelle ministre de la Culture a été installée vendredi dans ses fonctions. Elise Thiombiano puisqu’il s’agit d’elle, remplace Abdoul Karim Sango qui aura passé trois ans à la tête de ce département.

La salle du Centre National des Arts du Spectacle et de l’Audiovisuel (CENASA) pleine, aux allures d’un spectacle. La nouvelle ministre de la Culture est présente. Le Secrétaire général du ministère de la Culture représente le ministre sortant Abdoul Karim Sango, empêché.

« Il a été testé positif de la Covid19. Il nous a demandé de présenter ses sincères excuses à toute l’assemblée », a annoncé dès l’entame de la cérémonie Stéphane Sanou, le Secrétaire général du gouvernement.

Le public, essentiellement composé des acteurs du monde de la Culture et du tourisme, n’aura donc pas droit à un « dernier show de Sango ». C’est clair et c’est net !

« Élise Thiombiano, aux noms de leurs excellences monsieur le Président du Faso et le Premier ministre, je vous déclare solennellement installée dans vos fonctions de ministre de la Culture, des arts et du tourisme », déclare le Secrétaire général du gouvernement.

La nouvelle ministre est ainsi installée dans ses fonctions. Tout de suite, elle est consciente du travail qui l’attend.

« J’appréhende l’envergure de la mission qui est désormais mienne. De grands défis existent et les questions majeures ont été déclinées en 8 points dans le référentiel du ministère de la Culture, des arts et du tourisme. Je crois en l’atteinte des résultats et avec le concours de tous, administration culturelle et partenaires du privé, nous aurons de bons résultats », a affirmé Elise Thiombiano, la désormais ministre de la Culture.

L’ancien ministre Abdoul Karim Sango depuis son lieu d’isolement a tout de même fait parvenir un message via son Secrétaire général Lacina Simporé.

« Pendant trois ans, avec mes collaborateurs, nous avons essayé de donner le meilleur de nous-mêmes pour cette tâche o’combien noble et exaltante de servir l’Etat. Je ne voudrais pas porter de jugement sur mon action mais plutôt laisser le soin aux contemporains et à l’histoire de s’en charger », a lu M. Simporé.

Après la signature des procès verbaux de passation de charge, la remise du Certificat de prise de fonction, les acteurs de la Culture et du tourisme devront donc désormais composer avec Elise Thiombiano, la nouvelle patronne de ce département.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire