Le tout premier gouvernement du deuxième mandat  du président Roch Kaboré s’est réuni lundi matin au Palais de Kosyam pour une prise de contact. 

Après près d’une heure de discussion, le premier ministre Christophe Dabiré a tenu à informer l’opinion publique que le président lui a donné 3 orientations: “D’abord il y a  celle de la continuité. Et cette continuité doit être bâtie sur la stabilité. La deuxième orientation est celle de la mise en place des différentes grandes réformes pour lesquelles il a pris les engagements avec les populations. Ces réformes portent essentiellement sur la réconciliation nationale, la réforme foncière et immobilière, la réforme de l’administration publique. Il a indiqué que la mise en mise de ces différentes réformes devraient prendre en compte deux considérations : le dialogue politique et le dialogue social” a-t-il indiqué le visage plein d’émotion.

La troisième orientation c’est la nécessité de poursuivre et de renforcer les actions qui ont été entreprises au cours de son premier mandat” ajoute-t-il.

Des nominations qui ont surpris quelque peu l’opinion dont celle de Zéphirin Diabré comme ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, chargé de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré.

Qu’en pense l’homme himself? Que sera sa mission? Quelle sera la feuille de route ? Zéphirin Diabré, assailli par les journalistes, ne dira pas un mot si ce n’est: ” j’ai une conférence demain, je m’exprimerai sur la vie de mon parti “.

 

Mohamed Nakanabo

 

Laisser un commentaire