Burkina: Christophe Dabiré, reconduit Premier ministre

 

Né le 27 août 1948, Christophe Joseph Marie Dabiré, est économiste de formation.  Le premier ministre reconduit a été ministre de la Santé (1992-1997) puis des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (1997-2000) sous le régime de Blaise Compaoré. Il est également député à l’assemblée nationale sous la bannière du CDP de 1997 à 2007, années pendant lesquelles, il a été entre autres président de la commission des finances et du budget.

 

Il passe ensuite une décennie à la Commission de l’UEMOA en tant que commissaire du Burkina-Faso de 2007 à 2017. Le 21 janvier 2019, il est nommé Premier ministre par Roch Kaboré en remplacement de Paul Kaba Thiéba. Il passera deux ans à la primature jusqu’à sa démission le 28 décembre 2020.  Le chef du gouvernement est présenté par ses collaborateurs comme un haut fonctionnaire bosseur et un fin médiateur même si son âge avancé a toujours fait débat sur sa capacité à tenir les rênes de l’exécutif. Un débat remis à jour lorsque le premier ministre a laissé couler des larmes lors de sa déclaration de politique générale le 18 février 2019.

 

Un moment d’émotion fortement commenté dont le chef du gouvernement s’’était justifié : ces larmes traduisent le sentiment que je ressens de contribuer à cette œuvre de construction nationale. Elles raffermissent ma détermination et ma fermeté dans la conduite de l’action gouvernementale et cela dans l’intérêt de tous les Burkinabè. »

 

Christophe Dabiré est marié et père de trois enfants.

 

A lire également l’analyse de Siaka Coulibaly

Charles Dah

Laisser un commentaire