Burkina : 12 acteurs désormais opérationnels pour une commande publique de qualité

0
325

Outiller des cadres et leur permettre d’être les meilleurs en matière de gestion de la commande publique, tel est l’objectif que le centre d’entraide technique et d’accompagnement des acteurs de la commande publique (CETAAC-Afrique), s’est fixé en formant 12 personnes. La cérémonie de sortie de promotions de ses impétrants a eu le samedi 28 novembre.

Spécialisé en formation des services des marchés, CETAAC-Afrique est à sa 4ème promotion de cadres de plusieurs structures formés. Alexis Nagalo, coordonnateur et par ailleurs formateur, juge cette formation bénéfique pour l’économie du pays. ” Si vous êtes une administration et que vous n’avez pas les équipes nécessaires permettant par exemple de passer les marchés, vous perdez du temps. La passation de marché joue un rôle très important dans la gestion de l’économie. C’est l’état au niveau du Burkina Faso qui est l’agent économique majeur donc il faut connaitre les procédures financières de cet état-là qui est notamment les marchés publics ”   indique-t-il.

Assistante en passation de marché au CILSS, Lucienne Zoundi, se dit très satisfaite car elle a beaucoup appris lors de la formation. “On a eu la chance de rencontrer des experts bien outillés qui nous ont appris beaucoup de choses. Parce que au niveau de la passation de marché, comme au niveau du CILLS, c’est avec les procédures de bailleurs de fonds dont je ne maitrisais pas les procédures au niveau national mais avec la formation de CETAAC, j’ai bien appris et en tout cas je sais maintenant comment ça se passe au niveau national ” a-t-elle dit.

Jugeant bénéfique la formation, le  maire de la commune de Pissila, compte l’utiliser à bon escient dans sa commune. ” Ce que je prévois faire à l’issu de cette formation c’est m’investir dans la procédure de passation des marchés au niveau de ma commune et également essayer de faire en sorte que les agents communaux chargés de cette question de marché public puissent aussi emboiter le pas pour mieux comprendre parce que à CETAAC-Afrique, il y a la compétence” déclare  Wendata Sawadogo, le  maire de la commune de Pissila.

Au regard de tous ces avantages qu’offre le CETAAC-Afrique, le coordonnateur lance un appel à l’endroit de tous, afin de renforcer les connaissances sur les marchés publics.

Chantal Nana, stagiaire

Laisser un commentaire