Dans un communiqué rendu public mardi nuit, le gouvernement a prévenu l’opinion publique sur un éventuel manquement dans l’application des textes en rapport avec les élections au Burkina Faso.
« Le gouvernement condamne avec fermeté toute dérive et prendra ses responsabilités pour assurer l’ordre public », prévient le communiqué.
Le gouvernement salue le travail abattu par chacun des acteurs impliqués dans les différentes opérations, en particulier les Forces de Défense et de Sécurité qui ont assuré avec efficacité la sécurisation des populations et des élections.
Cette déclaration intervient au lendemain de la conférence des candidats signataires de l’accord politique. Lors de cette sortie, les candidats ont dénoncé une fraude au vu de la modification à la dernière minute de la cartographie des bureaux de votes, l’ouverture tardive et même la non-ouverture de plusieurs dizaines de bureaux, des électeurs détenteurs de la carte refoulés”, et ont menacé de descendre dans la rue.
Djamila Topan, stagiaire

Laisser un commentaire