Burkina : Élections 2020: La majorité présidentielle demande à la CENI, de faire diligence dans la prise en compte de comptage manuel, et invite les candidats de l’opposition à l’apaisement

264

«Les insuffisances et failles qui ont émaillé le déroulement du scrutin ne sauraient refléter une quelconque volonté de porter atteinte à la sincérité du scrutin. La composition de la CENI sur une base tripartite. (Majorité- Opposition- Société civile), garantit l’objectivité et l’équilibre de ses actes. Lesdites composantes, nonobstant leur droit à la critique, restent toujours engagées à la soutenir en toute circonstance afin que son travail réponde au souci d’une saine organisation des scrutins» a déclaré mardi Me Benewendé Sankara, au nom de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP).

L’APMP affirme que « les failles relevées portent préjudice à l’ensemble des candidats et partis en compétition de la même manière. Elle que, les insuffisances relevées, quoique regrettables, ne sont pas d’une ampleur susceptible d’impacter de manière significative les résultats ».

Par ailleurs, l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) demande à la CENI, de faire diligence dans la prise en compte de comptage manuel et invite les candidats de l’opposition à l’apaisement, et poursuivre l’esprit de concertation et de consensus, à respecter les résultats des urnes, et à recourir aux structures appropriés(juridiction), pour l’examen de leurs récriminations.

L’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a organisé une conférence de presse ce mardi 24 novembre 2020. Une conférence de presse qui intervient suite à la sortie médiatique de l’opposition, qui s’oppose aux résultats de la CENI, et qui dénonce des fraudes et des insuffisances dans le processus électoral.

Au lendemain, des élections présidentielles et législatives, l’opposition a organisé une conférence de presse pour dénoncer des fraudes et des insuffisances dans le processus électoral, mais aussi pour remettre en cause les résultats du scrutin.

Djamila Topan,  Ouagadougou,  Synergie. Élections 2020,  radio Oméga

 

 

 

 

Laisser un commentaire