Wend-Venem Eddie KOMBOIGO

61

Eddie KOMBOIGO est né le 11 septembre 1964 à Ouagadougou. Fils de feu Xavier KOMOBOIGO comptable de profession et de Félicité OUEDRAOGO, maman catéchiste à Samendin et à la cathédrale de Ouagadougou. Il a fréquenté les écoles de Samendin à Ouaga et de Louré à Manga dans le Centre Sud.

Après son CEPE, il fréquente le collège de Tenkodogo dans le Centre-Est jusqu’en 3ème. Admis au BEPC, il intègre le lycée technique,( aujourd’hui Général Sangoulé Lamizana) de Ouagadougou pour le CAP, le BEP comptabilité et le CEPEC d’où il obtient son baccalauréat série G2. Il intègre l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de l’Université de Ouagadougou.

Après son DUT, il s’envole pour poursuivre ses études d’Expertise Comptable à l’Institut National des Techniques Economiques et Comptable INTEC de Paris. Il rentre au Burkina Faso en décembre 1993.

Il est inscrit en qualité d’Expert-Comptable au tableau de l’Ordre National des Experts Comptables et Comptables Agrées (ONECCA) au Burkina.

Il est également inscrit en qualité d’Expert-Judiciaire près des cours et Tribunaux du Burkina Faso.

Parallèlement, il crée en 1994, le cabinet d’audit financier et d’expertise-comptable Komboigo (CAFEC-K). De ce cabinet qui va s’ouvrir à d’autres associés, le CAFEC-K devient CAFEC-KA, KA comme KOMBOIGO et ASSOCIE. Partenaire d’une des grandes compagnies d’audit du monde KPMG, ils mèneront conjointement plusieurs missions d’audit technique et financier, comptable, organisationnel et juridique aussi bien au Burkina que dans d’autres pays d’Afrique.

Eddie KOMBOIGO a le sens des affaires, crée plusieurs entreprises florissantes et préside des conseils d’administration de grosses entreprises financières, industrielles, sanitaires et de services.

Il est membres du Conseil Economique et Social pendant trois (3) ans.
Il a été aussi chargé de cours à l’Université de Ouagadougou de 1994 à 2014. Il continue de donner des conférences dans les grandes universités aussi bien publiques que privées.

Dès 1983, Eddie KOMBOIGO est engagé comme tous les jeunes da sa génération très tôt dans les Comité de Défenses de la Révolution (CDR) et aussi au Comité des Révolutionnaires (CR). A Paris, il est le Délégué Général des CR des Etudiants burkinabè en France de 1988 à 1990. Il adhère au CDP en 1996 et élu, pour la première fois, député lors des élections législatives de 2012. Il accède par consensus à la tête du CDP en 2015.

Désigné le 09 juillet 2015, pour défendre les couleurs du CDP au scrutins présidentielles d’octobre 2015. Il est investit candidat le 11 juillet 2015. Malheureusement, une loi d’exclusion votée à dessein par le parlement de la transition, empêche d’office un certain nombre de cadre du CDP et du dernier gouvernement de 2014 à compétir aux élections.

En janvier 2016, Eddie KOMOBOIGO est interpellé et inculpé de son retour d’exil et pour complicité dans le putsch manqué de septembre 2015. Il est incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) de Ouagadougou.

Après 4 mois et huit jours de détention, il bénéficie d’une liberté provisoire, il bénéficie d’une liberté provisoire. En décembre 2017, Eddie KOMOBOIGO est totalement blanchi dans l’affaire du putsch pour vacuité de dossier. En 2018, il est de nouveau élu président du CDP aux scrutins secrets, cette fois face à des concurrents anciens ministres de Blaise COMPAORE.

Eddie KOMBOIGO est marié au docteur en médecine et pédiatre de son état, Nicole SOME, fille d’un entomologiste bien connu et l’un des fondateurs du scoutisme, feu Antoine SOME et de Jeanne SOME née DOMBWA, ancienne Secrétaire d’Etat sous Blaise COMPAORE et ancienne membre du Conseil Constitutionnel. Par ailleurs dirigeante charismatique des Guides du Burkina Faso. Le couple KOMBOIGO a trois enfants, tous garçons.

Laisser un commentaire