🔴Alerte_Pénurie de carburant : « mise en garde contre les vendeurs de carburant dans les bouteilles » (Communiqué Mairie de Ouagadougou)

0
202

Depuis la pénurie de carburant dans plusieurs stations-services, le Président de la délégation spéciale de la commune Ouagadougou Christian Charles Rouamba dit avoir « constater que certaines personnes s’adonnent à la vente de carburant dans des bouteilles ou des bidons ».

Au regard de ce constat, le président de la délégation spéciale « rappelle que la vente de l’essence en bidons ou en bouteilles dans la commune de Ouagadougou est contraire aux dispositions de l’arrêté n°01/005 MMCESG/DGE du 12 janvier 2001 portant fixation des conditions d’attribution des autorisations d’installation d’un établissement de 3e classe 2e catégorie (pompes mélangeurs) ».

« Par conséquent, tout individu pris en flagrant délit de vente de carburant contrairement aux dispositions des termes dudit arrêté sera sanctionné conformément aux textes en vigueur » prévient Christian Charles Rouamba.

« Le Président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou sait compter sur la comprehension de tous » indique le communiqué de la municipalité.

Réagissant sur la pénurie de carburant à Ouagadougou et plusieurs villes du Burkina lundi soir, le ministre en charge du commerce avait rassuré l’opinion et déclaré qu’il « n’y a pas de rupture ».

Serge Poda avait indiqué sur les antennes de la télévision nationale que « Nous avons des stocks qui sont au niveau des pays côtiers, qui sont en cours de chemin et qui vont arriver incessamment cette nuit ou demain ».

Il précisait que « cette situation était dûe à une opération de maintenance qui a été enclenchée (…) Et ce sont ces sortes d’opération qui ont été engagées dans un des pays côtiers où se trouve une grande partie de notre carburant, le Super 91 ».

Une communication de la SONABHY qui a été « mal interprétée » selon le ministre du commerce qui avait pourtant rassuré que des instructions ont été données à « la SONABHY pour qu’il y ait une équipe de veille, une équipe de nuit afin que l’approvisionnement puisse revenir progressivement à la normale.

Ce communiqué du président de la délégation spéciale intervient 05 jours après le communiqué de la SONABHY annonçant de fortes perturbations du Super 91 jusqu’au début de l’année. Une situation qui profite à des Ouagavillois qui vendent le litre de l’essence dans les bouteilles ou bidons à 2000 F CFA voire 3000 F CFA dans les rues de la capitale selon un constat fait par Oméga médias.

Bruno Bayala

Laisser un commentaire