🔮 ALERTE – 21 « terroristes » neutralisĂ©s Ă  Koumbia et Boromo, une base « complĂštement dĂ©truite » a Yako. (ArmĂ©e)

0
234

Au moins 21 « terroristes » ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s Ă  Koumbia dans le Tuy et Boromo dans les BalĂ©, selon le bilan mensuel de l’armĂ©e allant du 15 octobre au 15 novembre. A Yako dans le PassorĂ©, lĂ , une base de prĂ©sumĂ©s terroristes a Ă©tĂ© « complĂštement dĂ©truite ».

 

« Le Groupement de Forces du Secteur Ouest et Sud (GFSOS) a conduit une importante opĂ©ration de sĂ©curisation dans les zones de Koumbia (Province du Tuy, rĂ©gion des Hauts-Bassins) et Boromo (Province des BalĂ©, rĂ©gion de la Boucle du Mouhoun) », indique le bilan mensuel de l’armĂ©e. L’opĂ©ration, prĂ©cise l’état-major, « qui a mobilisĂ© plusieurs unitĂ©s tactiques, avait pour objectif de traquer les individus armĂ©s qui effectuent depuis quelques temps des incursions dans certaines localitĂ©s de la zone, troublant la quiĂ©tude des populations ».

 

« DĂ©butĂ©e depuis fin septembre, l’opĂ©ration se poursuit avec un bilan enregistrĂ© Ă  ce jour de 21 terroristes neutralisĂ©s », peut-on lire dans le bilan de l’armĂ©e indiquant que de l’armement, des munitions et une quinzaine de motos rĂ©cupĂ©rĂ©s, ainsi que des moyens de communication ont Ă©tĂ© saisis. « 520 kg de chanvre indien ont Ă©galement Ă©tĂ© saisis », prĂ©cise l’armĂ©e.

 

Cette fois-ci Ă  Yako (Province du PassorĂ©, rĂ©gion du Nord) le 10 novembre 2022, l’état-major informe qu’une contre-offensive a Ă©tĂ© lancĂ©e contre un groupe de terroristes qui a effectuĂ© une incursion dans la ville de. « AprĂšs avoir effectuĂ© des tirs de harcĂšlement sur les locaux de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de la ville, les terroristes se sont retranchĂ©s dans leur refuge dans les environs de Latoden », explique l’armĂ©e.

 

« Un assaut a Ă©tĂ© lancĂ© par les unitĂ©s venues en renfort sur ledit refuge dans la matinĂ©e du 11 novembre 2022, affirme l’état-major et d’ajouter que la base, sur laquelle se trouvait un important lot de matĂ©riel (armement, munitions, moyens roulants, vivres, carburant, couchages, effets d’habillement, etc) a Ă©tĂ© complĂštement dĂ©truite.

 

Cependant des « incidents » ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s dans des opĂ©rations selon l’armĂ©e. « Le 05 novembre 2022, une unitĂ© du dĂ©tachement militaire de Soudougui (Province du Koulpelgo, rĂ©gion du Centre-Est) et un groupe de VDP ont Ă©tĂ© accrochĂ©s lors d’une mission de reconnaissance prĂšs de la localitĂ© de Bagsmoussa ». L’accrochage a fait 6 militaires et 8 VDP tuĂ©s. L’armĂ©e rassure tout de mĂȘme que plusieurs « terroristes » ont Ă©tĂ© abattus.

 

Également, « le 7 novembre 2022, le dĂ©tachement militaire de SollĂ© a fait face Ă  une attaque de sa base. Des dĂ©gĂąts matĂ©riels ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s », note le bilan mensuel de l’armĂ©e.

 

L’armĂ©e, comme perspectives, reconnaĂźt que mĂȘme si la situation gĂ©nĂ©rale reste prĂ©occupante, les actions coordonnĂ©es engagĂ©es dans les groupements de forces devraient contribuer Ă  renforcer la pression sur les groupes armĂ©s terroristes.

 

« Les efforts dĂ©ployĂ©s notamment au Sahel ont permis de libĂ©rer certains couloirs de ravitaillement », indique l’armĂ©e qui rassure que « ces efforts se poursuivent dans les diffĂ©rents groupements de forces ».

 

 

Lamine Traoré

Laisser un commentaire