Burkina : Insécurité, le SANCFIS s’engage contre  la Cybercriminalité.

0
215

La  Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC)  a enregistré en 2021 plus de 2 500 plaintes liées au phénomène de la cybercriminalité, avec un préjudice qui se chiffre au-delà de 1 milliard de francs CFA. Et parmi ces infractions, le volet cyber-escroquerie se chiffre à plus de 1 000 plaintes. Pour éradiquer la cyberattaque le SANCFIS a tenu un panel le 10 novembre 2022 afin de montrer aux chefs d’entreprises publiques et privées, l’importance de la formation sur les problématiques de la  cybersécurité.

 

« La problématique de la cybersécurité n’est pas seulement au Burkina Faso. C’est une situation générale même hors de l’Afrique. Le plus souvent les plaintes que nous recevons viennent des banques qui perdent beaucoup d’argent et pour remédier à cette problématique,  SANCFIS a pensé d’abord à la formation qui rentre dans le cadre de la sécurisation des données » a indiqué Kouakou Kossonou DCMG de SANCFIS.

 

 

 

La cybercriminalité est une affaire de tous et tout le monde doit se faire former afin de bien protéger ses données.

« Ce panel m’a beaucoup appris sur la protection de mes données. Les chefs d’entreprises ont tendance à faire participer seulement le service informatique à des formations sur la cybersécurité. Je pense qu’ils doivent eux aussi y prendre part pour comprendre comment fonctionne le processus de protection » explique un participant satisfait du panel.

 

 

La cybersécurité consiste à protéger les ordinateurs, les serveurs, les appareils mobiles, les systèmes électroniques, les réseaux et les données contre les attaques malveillantes qui sont un danger qui menace non pas seulement les entreprises mais aussi la société

 

 

 

Laisser un commentaire