🔴 Crise sécuritaire : la CEDEAO veut renforcer son accompagnement pour le Burkina

0
936

Le Premier ministre Apollinaire Kyelem, a échangé ce vendredi 11 novembre avec le commissaire des affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, Abdel-Fatau Musah, sur la perspective de nouvelles stratégies pour libérer la zone sahélienne sous menace terroristes.

Selon le commissaire Abdel-Fatau Musah, des échecs des missions de la CEDEAO dans certaines zones d’interventions, ont affecté la solidarité entre les pays membres de l’organisation sous régionale.

 

Abdel-Fatau Musah a signifié que la CEDEAO a perdu « son esprit de solidarité » ces dernières années. Et la Communauté des États ouest africains compte corriger cela au Burkina, théâtre de plusieurs crises, à travers une mobilisation internationale.

 

« Avec l’ONU et l’Union africaine, on va mobiliser les partenaires pour venir en aide à notre pays frère » et « on va démontrer que ce qui se passe, ici est un problème sous régional», annonce le commissaire Abdel-Fatau Musah à sa sortie d’audience avec Apollinaire Keylem.

 

Moumouni Tamboura

Laisser un commentaire