🔴 Le MPSR n’existe plus ?

0
41

 

Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, auteur du coup d’Etat du 24 janvier 2022, n’existe plus. Du moins, officiellement, puisque selon l’article 37 de la Charte de la Transition, adoptée le 1er mars dernier, la junte militaire « cesse d’exister dès la mise en place effective des organes de la Transition ».

Après l’investiture du Président du MPSR, Paul-Henri Damiba comme Président du Faso, et la mise en place du gouvernement et de l’Assemblée législative de la Transition, il restait encore le Conseil de suivi et d’orientation de la Transition (COST) à mettre en place. C’est chose faite depuis ce 25 août, près de 6 mois après la signature de la Charte, avec la nomination de 40 personnes, civiles et militaires, comme membres du COST.

A ce jour, aucune liste des membres du défunt MPSR n’a été rendue publique. A l’occasion de la prestation de serment du Président Paul-Henri Damiba, une quinzaine de personnalités se sont affichées publiquement comme étant « quelques membres » du mouvement putschiste. Parmi eux, le capitaine Sidsoré Ouédraogo, pilote de l’armée de l’air et lecteur du communiqué de prise du pouvoir de la junte, le lieutenant-colonel Daba Naon, qui vient d’être nommé vice-président du COST, mais aussi l’activiste Ibrahima Maiga et l’ex-député Abdoul Wabou Drabo, aujourd’hui ministre de la Jeunesse et des sports.

Abdoul Fhatave Tiemtoré

Laisser un commentaire