šŸ”“ ALERTE – Incendie veĢhicule Serge Bayala: Ā«Ā un acte preĢmeĢditeĢ et perpeĢtreĢ par des criminels de serviceĀ Ā» (MBDHP)

0
59

Le Mouvement BurkinabeĢ€ des droits de lā€™homme et des peuples (MBDHP) a qualifieĢ, mercredi, lā€™incendie du veĢhicule de lā€™activiste Serge Bayala dā€™ Ā«Ā acte preĢmeĢditeĢ et perpeĢtreĢ par des criminels de serviceĀ Ā». Et cā€™est avec Ā«Ā une vive indignationĀ Ā» que le MBDHP dit apprendre la nouvelle de lā€™incendie du veĢhicule du militant de la socieĢteĢ civile, SecreĢtaire GeĢneĢral du cadre Ā«Ā Deux Heures Pour Nous, Deux Heures Pour KamitaĀ Ā».

 

Selon le MBDHP, Ā«Ā des indices releveĢs sur les lieux du drame indiquent quā€™il pourrait sā€™agir dā€™un acte preĢmeĢditeĢ et perpeĢtreĢ par des criminels de service, du meĢ‚me acabit que les laĢ‚ches et sinistres individus qui, dans un passeĢ pas si lointain ont, preĢcise le mouvement, assassineĢ Fahadou CisseĢ et Balima Hama, responsables de lā€™Organisation deĢmocratique de la Jeunesse (ODJ) du Yagha (mai 2019), essayeĢ dā€™assassiner Ousmane OueĢdraogo, SecreĢtaire geĢneĢral adjoint de lā€™Alliance Police.

 

Nationale (APN) (octobre 2019), profeĢreĢ des menaces de mort contre Docteur Daouda Diallo, SecreĢtaire GeĢneĢral du Collectif contre lā€™impuniteĢ et la stigmatisation des communauteĢs (CISC) en deĢcembre 2019, attaqueĢ le domicile de HerveĢ Ouattara (deĢcembre 2019), incendieĢ le veĢhicule du journaliste Yacouba Ladji Bama (janvier 2020), poseĢ des actes dā€™intimidation contre Lionel Bilgo sous forme aĢ€ peine voileĢe de menaces de mort (mai 2020), menaceĢ de mort Siriki DrameĢ, SecreĢtaire GeĢneĢral du SYNATIC (novembre 2020).

 

Ā«Ā Le MBDHP fait le malheureux constat que lā€™incendie du veĢhicule de Serge Bayala survient apreĢ€s une seĢrie dā€™invectives et de menaces verbales cibleĢes, profeĢreĢes ces dernieĢ€res semaines notamment, par des individus ou de groupes de personnesĀ Ā», peut-on lire dans le communiqueĢ de lā€™organisation de deĢfense des droits de lā€™homme qui ajoute quā€™il nā€™est donc pas exclu que cet acte criminel sā€™inscrive dans un plan macabre dā€™intimidations et dā€™eĢliminations physiques de toute personne qui ose opiner neĢgativement sur la gouvernance de notre pays, alors meĢ‚me que la Constitution du Burkina Faso garantit la liberteĢ dā€™opinion aĢ€ tout citoyen burkinabeĢ€.

 

Le MBDHP en conseĢquence:

Ā«Ā – condamne avec la plus grande fermeteĢ lā€™incendie du veĢhicule de Serge Bayala et lui exprime son soutien et sa solidariteĢ ;

– appelle instamment les autoriteĢs en charge de la seĢcuriteĢ et de la justice aĢ€ prendre toutes

dispositions neĢcessaires afin, dā€™une part, dā€™assurer la seĢcuriteĢ de Serge Bayala et, dā€™autre part, de rechercher, appreĢhender et punir les commanditaires et auteurs de lā€™incendie de son veĢhicule ;

– appelle lā€™ensemble de ses militantes et militants aĢ€ sā€™opposer, vaille que vaille, au retour et aĢ€ toute action des vieux deĢmons qui caressent le sinistre espoir de plonger notre pays, deĢjaĢ€ eĢprouveĢ par les attaques terroristes, dans la deĢsolation et le chaosĀ Ā».

 

Mardi, le Front patriotique du journaliste Germain Bitiou Nama a qualifieĢ cet incendie du veĢhicule de lā€™activiste, aussi membre de ce front, de Ā«Ā criminelĀ Ā».

 

Avant le communiqueĢ du Front patriotique, le mouvement de la socieĢteĢ civile Ā«Ā Le Balai CitoyenĀ Ā» a lui deĢnonceĢ, Ā«Ā avec forceĀ Ā» lā€™incendie quā€™il qualifie de criminel du veĢhicule dā€™un de ses militant Serge Bayala. Lā€™organisation a rassureĢ que rien ne peut lā€™intimider.

 

Plus tard dans la soireĢe du mardi, le gouvernement a lui aussi condamneĢ Ā«Ā un acte d’un autre aĢ‚geĀ Ā», et a rassureĢ l’opinion de sa deĢtermination aĢ€ proteĢger les vies et les biens des BurkinabeĢ€.

 

La voiture de l’activiste, Serge Bayala, SecreĢtaire geĢneĢral du cadre Ā«Ā Deux heures pour nous, deux heures pour KamitaĀ Ā» a eĢteĢ incendieĢe dans la nuit de lundi 22 aouĢ‚t aĢ€ mardi 23 aouĢ‚t, (aux environs de 00h), avait plus toĢ‚t annonceĢ mardi lā€™organisation.

 

Ā«Ā ApreĢ€s plusieurs menaces de mort et des intimidations, les forces du mal sont passeĢes aĢ€ l’acte [lundi nuit] en bruĢ‚lant le veĢhicule du SGĀ  Bayala LianhoueĢ ImhotepĀ Ā», avait eĢcrit via sa page Facebook le cadre.

 

Ā«Ā Ils ont utiliseĢ des marteaux, des couteaux poignards, de l’essence, ils ont forceĢ la vitre arrieĢ€re avec une brique et ils ont mis le feuĀ Ā», a confieĢ Serge Bayala au journal Ā«Ā Le PaysĀ Ā».

 

Lamine TraoreĢ

Laisser un commentaire