La création des zones d’intérêt militaires va réduire les capacités des terroristes, foi de l’armée

Burkina – Zones d’intérêts militaires à l’Est et au Sahel : l’armée explique et rassure. Cette décision, comme les autres annoncées, répondent à un impératif de distinction entre les personnes amies et les ennemis, a soutenu le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, chef du commandement des opérations du théâtre national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici