Burkina – Tabaski_2021 : « Les condiments coûtent chers »

« 5 carrotes à 500f. Ça coûte cher », s’exclame une cliente allée faire le plein de condiments au marché « M’ba Simon Toèga » du quartier Nagrin de Ouagadougou. A la veille de la célébration de la fête de Tabaski Burkina, les coûts ont considérablement augmenté. Pour autant, les vendeuses sont débordées. Elles essaient d’en tirer le meilleur profit.

Elisabeth Yanogo a fait le tour du marché. Son reportage porte la voix de Brigitte Yoda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici