Affaire mosquée de Pazani : la réaction du directeur général des libertés publiques

0
135

Le terrain de 8289 m2 abritant la mosquée de Pazani est disputé entre Moussa Guigma et Jacques Ouédraogo. Au terme d’une procédure judiciaire, la justice a déclaré que le terrain appartient « sans conteste » à Jacques Ouédraogo. Mais le gouvernement a décidé de retirer le terrain litigieux et de l’attribuer à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).
Qu’est-ce qui a motivé le gouvernement à interférer dans une décision de justice ? La réponse de Bruce Emmanuel Sawadogo, directeur général des libertés publiques, reçu à l’émission Sujet à la Une du 10 mai 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici