En cherchant de l’eau, un algérien découvre du pétrole dans sa ferme

0
252

En forant son terrain à la recherche d’eau pour irriguer ses champs, un agriculteur algérien a vu jaillir à la surface un liquide noirâtre et visqueux, semblable à du pétrole. Les premières analyses montrent qu’il pourrait bien s’agir d’or noir.

Cet habitant de la petite commune d’Ouled Rahmoune, près de Constantine, dans le nord-est de l’Algérie, a vu remonter ce liquide à la surface après 90 mètres d’exploration le 20 mars dernier. Il a immédiatement alerté les autorités locales, qui se sont rendues sur place pour effectuer des constatations et des prélèvements.

 

Les analyses préliminaires des échantillons, menées par un laboratoire ont mis au jour «un taux important d’hydrocarbures dans le liquide à raison de 460 mg par litre et 620 mg d’huile par litre, en plus de graisses et des substances en suspension avec un taux de 1.200 mg/litre», a détaillé Arezki Bouterik, le directeur de l’environnement de la wilaya (une collectivité territoriale algérienne) de Constantine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici