🔴 [INVITE] : « C’est avec le déplacement massif des populations à Kaya (…) que nous avons constaté les abandons d’enfant », Babaké Yancoura, responsable de la brigade des mœurs, des mineurs et des stupéfiants de la police de Kaya.

0
61

Il existerait un lien de causalité entre l’insécurité et les actes d’abandon d’enfants, selon notre invité le Lieutenant de police, Babaké Yancoura. Il est le chef de la brigade des mœurs, des mineurs et des stupéfiants de la police de Kaya.

Joint au téléphone, Babaké Yancoura nous dit que « c’est avec le déplacement massif des populations à Kaya (…) que nous (services de police) avons constaté les abandons d’enfants », phénomène qui  prend de l’ampleur dans la cité du Koura Koura. Babaké Yancoura est interrogé par Brigitte Yoda.

Laisser un commentaire