🔮 Jeux Olympiques / Cyclisme: Des pistes rurales aux JO, l’incroyable parcours de la soldate Awa Bamogo

0
935

QualifiĂ©e pour les Jeux Olympiques Paris 2024, la coureuse burkinabĂš Awa Bamogo s’apprĂȘte Ă  vivre une expĂ©rience exceptionnelle. Celle qui a dĂ©butĂ© sa carriĂšre sur les pistes rurales Ă  Ouahigouya, Ă  180 km de la capitale Ă©tait loin d’imaginer il y a encore quelques annĂ©es, qu’elle participera Ă  un tel Ă©vĂ©nement. Mais en conjuguant passion et persĂ©vĂ©rance, cette soldate de 2e classe de l’armĂ©e burkinabĂš y est parvenue. AprĂšs les mondiaux de cyclisme sur route en 2023, elle est en route pour les JO de Paris.

Les Jeux Olympiques, c’est la compĂ©tition majeure Ă  laquelle  Awa Bamogo n’avait pas participĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Pour y parvenir, la jeune dame de 25 ans y a mis du sien en dĂ©crochant deux prĂ©cieuses mĂ©dailles. La mĂ©daille de bronze en course en ligne aux championnats d’Afrique sur route en 2022 en Egypte et la mĂ©daille d’argent aux championnats d’Afrique sur route en contre-la-montre en 2023 au Ghana. Des performances trĂšs capitales qui lui ont valu une qualification pour Paris 2024.

Les JO, un rĂȘve qui se rĂ©alise pour Awa Bamogo

Entre le vĂ©lo et Awa Bamogo, c’est une histoire d’amour. Elle dĂ©bute dans sa ville natale Ouahigouya en participant aux courses cyclistes sur vĂ©los ordinaires. Ses performances vont la conduire Ă  Ouagadougou oĂč elle intĂ©grera en 2018, les rangs de l’USFA, l’Union Sportive des Forces ArmĂ©es. Awa Bamogo est rentrĂ©e dans l’histoire du cyclisme africain en devenant en 2022, la premiĂšre et la seule coureuse ouest-africaine mĂ©daillĂ©e aux championnats d’Afrique sur route. Une Ă©preuve jusque-lĂ  dominĂ©e par l’Afrique du Sud, l’Île Maurice et l’ErythrĂ©e.

Awa Bamogo a intĂ©grĂ© les rangs de l’armĂ©e burkinabĂš et roule pour le compte du club militaire de l’USFA

Paris 2024 est lĂ . La BurkinabĂš va s’aligner avec les meilleures coureuses de la planĂšte. Dans la capitale française, Awa Bamogo actuellement en stage en Belgique prendra part Ă  deux Ă©preuves. La course en ligne Ă©lite dame et le contre-la-montre individuel. Les chances de mĂ©dailles sont minimes voire inexistantes, mais la native de Ouahigouya veut mettre toutes les chances de son cĂŽtĂ© pour suivre la caravane et faire honneur Ă  son pays et ses frĂšres d’armes, engagĂ©s sur le thĂ©Ăątre des opĂ©rations de la lutte contre le terrorisme.

Bernabé Kabré / Oméga Médias

Laisser un commentaire