đŸ”ŽÂ Â»l’Initiative prĂ©sidentielle adoptĂ©e pour amĂ©liorer l’offre de santé » (Conseil des ministres)

0
2794

 

Le Conseil des ministres de ce mercredi a adoptĂ© « l’Initiative prĂ©sidentielle pour l’amĂ©lioration de l’offre de santé » a indiquĂ© Jean-Emmanuel OuĂ©draogo, porte-parole du gouvernement. Toujours sur le plan sanitaire, Robert Kargougou, ministre en charge de la santĂ© a indiquĂ© que « 19 cas suspects de Covid-19 ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s » parmi les 3048 pĂšlerins Ă  leur retour de la Mecque.

 

L’intĂ©gralitĂ© du compte rendu du Conseil des ministre Ă  lire 👇

Le PrĂ©sident du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a prĂ©sidĂ©, ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des Ministres. Selon le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO, le Conseil a examinĂ© et adoptĂ© plusieurs rapports et pris d’importantes dĂ©cisions pour la bonne marche de la Nation.

Au titre de la PrĂ©sidence du Faso, le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret instituant l’Initiative prĂ©sidentielle pour la santĂ©. Le ministre d’Etat, ministre en charge de la communication, Jean Emmanuel OUEDRAOGO a indiquĂ© que cette Initiative, logĂ©e au Bureau national des grands projets du Burkina, est « la matĂ©rialisation de la vision du PrĂ©sident du Faso, sa volontĂ© rĂ©solue d’apporter des rĂ©ponses dans un meilleur dĂ©lai Ă  un certain nombre d’insuffisances en termes d’offres de soins ».

Selon le ministre, cette Initiative prĂ©sidentielle se dĂ©cline en quatre composantes. « La premiĂšre consiste Ă  la construction et l’équipement de 55 centres de santĂ© communaux, qui rĂ©sultera de la transformation de 55 Centres de santĂ© et de promotion sociale (CSPS) en Centres mĂ©dicaux communaux dans les 13 rĂ©gions du Burkina. La deuxiĂšme, c’est la construction et l’équipement de cinq services d’anesthĂ©sie-rĂ©animation dans les hĂŽpitaux. La 3e composante est la crĂ©ation d’un Institut du cƓur au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. La derniĂšre composante consiste Ă  rendre disponible le diagnostic molĂ©culaire du cancer de sein au Burkina », a expliquĂ© le ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Il a soulignĂ© que « cette initiative, Ă  terme, devrait entre autres, aboutir Ă  la modernisation et Ă  l’accroissement de la capacitĂ© des infrastructures sanitaires, Ă  l’équipement des centres en matĂ©riels de qualitĂ©, au dĂ©ploiement de personnel qualifiĂ© dans les centres mĂ©dicaux communaux ».

Pour le compte du ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres, de la CoopĂ©ration rĂ©gionale et des BurkinabĂš de l’ExtĂ©rieur, l’ExĂ©cutif a adoptĂ© un dĂ©cret portant expropriation pour cause d’utilitĂ© publique, de « Horizon Ă©ducation association internationale turque pour le dĂ©veloppement et la solidaritĂ© entre les peuples ».

Pour le ministre Karamoko Jean Marie TRAORE, ce dĂ©cret met dorĂ©navant la gestion de cette Ă©cole sous la tutelle du ministĂšre en charge de l’éducation nationale en vue de son transfert dĂ©finitif Ă  la Fondation Maarif.
« C’est un processus qui est en cours depuis plusieurs annĂ©es et qui nous permettra de nous conformer, comme dans plusieurs autres pays dans la sous-rĂ©gion, et de rester en phase avec les accords que nous avons passĂ©s avec la Turquie » a-t-il indiquĂ©, tout en soulignant que ce dĂ©cret va apporter un coup de pouce Ă  notre coopĂ©ration avec la Turquie.

Au titre du ministĂšre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret portant organisation d’une opĂ©ration spĂ©ciale de dĂ©livrance de titres de jouissance au profit des acquĂ©reurs de parcelles et de logements auprĂšs des promoteurs immobiliers. Le ministre de l’Urbanisme, des Affaires fonciĂšres et de l’Habitat MikaĂŻlou SIDIBE a expliquĂ© que dans une premiĂšre phase, 127 sites appartenant Ă  49 promoteurs immobiliers seront rĂ©gularisĂ©s. « Il revient aux 49 promoteurs immobiliers dont les sites ont Ă©tĂ© rĂ©gularisĂ©s de prendre des agrĂ©ments pour se mettre Ă  jour afin de poursuivre la mise en Ɠuvre de leurs projets qui ont Ă©tĂ© retenus », a t-il prĂ©cisĂ©. Sur la mĂȘme question, le ministre dĂ©lĂ©guĂ© chargĂ© du Budget, Mme Fatoumata BAKO/TRAORE a indiquĂ© que ce sont 180 000 parcelles qui ont Ă©tĂ© dĂ©gagĂ©es sur les 127 sites. Elle a annoncĂ© la simplification de la composition du dossier pour entrer en droit du Permis urbain d’habiter (PUH).

Le ministre de la SantĂ© et de l’HygiĂšne publique Dr Robert Lucien Jean-Claude KARGOUGOU a, quant Ă  lui, fait une communication orale relative au suivi des pĂšlerins de retour de la Mecque. Il a prĂ©cisĂ© que sur 3048 pĂšlerins, 19 cas suspects de Covid-19 ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s Ă  leur retour. Ceux-ci ont Ă©tĂ© soumis Ă  un dĂ©pistage dont les rĂ©sultats sont nĂ©gatifs. A ce jour, aucun cas de Covid-19 n’est donc dĂ©clarĂ© parmi les pĂšlerins de retour de la Mecque. Le ministre KARGOUGOU a tenu Ă  rassurer les populations que la situation est sous contrĂŽle. Il a invitĂ© toute personne qui prĂ©senterait de la fiĂšvre, de la toux et des difficultĂ©s respiratoires Ă  faire recours au service de santĂ©.

 

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Laisser un commentaire