Baccalauréat 2024 : Le nombre de candidats en baisse dans la province du Sourou

0
3209

C’est dans un contexte sécuritaire difficile que 737 candidats ont débuté ce mardi 18 juin 2024 les épreuves du baccalauréat dans la province du Sourou. Un effectif en baisse comparativement à la session de 2023, en raison de la crise sécuritaire qui affecte la région.

Le top départ des épreuves a été donné par le Haut-Commissaire de la province, Désiré Badolo, dans le jury 35 situé au Lycée Provincial de Tougan. Les autorités provinciales, dont le Président de la délégation spéciale de la commune, Ouigou Tiendrebeogo, et le premier responsable de l’enseignement secondaire du Sourou, Pascal Bansé, étaient également présents.

Malgré le contexte sécuritaire, les acteurs de l’éducation ont salué la mobilisation des candidats et des surveillants. « C’est un motif de satisfaction général que nous ressentons au regard du contexte particulier que traverse notre province », a souligné Désiré Badolo.

Des mesures pour des épreuves sereines
Les forces de défense et de sécurité ont été déployées pour assurer le bon déroulement des épreuves. « Côté sécuritaire, des dispositions ont été prises (…) afin que les acteurs chargés de l’organisation soient dans les conditions de sérénité ainsi que les candidats », a rassuré le Haut-Commissaire.

Le directeur provincial en charge de l’enseignement secondaire, Pascal Bansé, a appelé à une vigilance accrue pour prévenir toute tentative de fraude. « Il faut que la surveillance joue pleinement son rôle en évitant que cette session soit entachée d’irrégularités », a-t-il insisté.

Ambroise Kanadon Ki/ Oméga médias

Laisser un commentaire