Tabaski : La communauté musulmane de Tougan a orienté ses prières vers le retour de la paix et de la stabilité au Burkina Faso

0
1991

Les musulmans de Tougan, dans la province du Sourou ont fêté dans la sobriété la fête de l’Aïd El Kébir encore appelée la Tabaski ce dimanche 16 juin 2024. Entre invocations, adoration et partage, les fidèles ont prié dans la grande mosquée, en présence des autorités administratives et des forces de défense et de sécurité pour le retour de la paix et de la quiétude au Burkina Faso éprouvée par l’insécurité.

La communauté musulmane de Tougan a célébré dans la sobriété ce dimanche 16 juin 2024, la fête de la Tabaski en raison du climat sécuritaire délétère. Les fidèles ont prié pour stabilité du Burkina en général et de de la province du Sourou en particulier. Cheick Mohamed Traoré, assistant de l’Imam de la grande Mosquée de Tougan.

  Cheick Mohamed Traoré, Assistant de l’imam de la Grande Mosquée de Tougan

 »L’Aïd el Kébir, est la plus grande fête musulmane. A l’origine, le prophète Abraham, avait décidé de sacrifier son fils et Dieu l’a épargné de la mort en envoyant un bélier.  Le bélier a été sacrifié à la place du fils. Tout musulman, autant qu’il peut doit immoler un bélier ». »Nous avons prié pour notre pays en ce grand jour afin que Dieu ramène la paix et la stabilité », a-t-il indiqué.

Les fidèles musulmans ne souhaitent que la restauration de la paix et de la sécurité dans cette partie du pays fortement éprouvée par l’insécurité à l’occasion de cette importante fête de la communauté.

Présent à la prière, le Haut-Commissaire du Sourou, Désiré Badolo, a invité les fidèles musulmans à la sobriété dans les réjouissances. Il a surtout souhaité que la ferveur de cette célébration concourt à la reconquête du territoire nationale. Il a également émis le vœu que les personnes déplacées internes retournent dans leurs localités d’origine.

Ambroise Kanadon Ki/ Oméga Médias

Laisser un commentaire