🔮 Tabaski 2024 : On a priĂ© Ă  la place de nation de Ouagadougou pour le retour de la paix

0
746

Les fidĂšles musulmans du Burkina, Ă  l’instar de ceux du monde, ont cĂ©lĂ©brĂ© ce dimanche l’AĂŻd el-KĂ©bir, la fĂȘte de Tabaski. Plusieurs fidĂšles, parmi lesquels des membres du gouvernement, ont participĂ© dans la matinĂ©e du 16 juin Ă  la traditionnelle grande priĂšre de l’AĂŻd el-KĂ©bir, Ă  la place de la nation de Ouagadougou.

 

Ces musulmans Ă  la place de la nation de Ouagadougou ont implorĂ© Allah pour le retour de la paix au Burkina Ă  travers leur priĂšre en ce grand jour de religion islamique. Le pays, confrontĂ© depuis des annĂ©es Ă  l’hydre terroriste, ne pourra vaincre sans l’union de ses fils, selon le PrĂ©sident de la communautĂ© musulmane, El Hadj Moussa Kouanda.

« Aujourd’hui, nous demandons Ă  Allah de continuer Ă  veiller sur notre peuple du Burkina (…) et demander que la paix revienne au Burkina Faso (…) Nous ne pouvons pas gagner cette guerre sans nous donner la main (…) qu’on se donne la main pour notre pays », exhorte le prĂ©sident Moussa Kouanda.

Cette traditionnelle grande priĂšre s’est tenue en prĂ©sence de reprĂ©sentants des autres confessions religieuses et d’une dĂ©lĂ©gation ministĂ©rielle conduite par le ministre d’État, le GĂ©nĂ©ral Kassom Coulibaly. Ce dernier a rappelĂ© que dans un esprit de communion avec l’ensemble de la population, le gouvernement participe aux grandes cĂ©lĂ©brations aux cĂŽtĂ©s de toutes les communautĂ©s.

Le GĂ©nĂ©ral Kassom Coulibaly a Ă©galement appelĂ© Ă  la solidaritĂ© en BurkinabĂš. Selon lui, il faut « qu’on mette de cĂŽtĂ© nos Ă©gards, nos concurrences, nos (…) de cĂŽtĂ©, pour penser rĂ©ellement Ă  l’ensemble de la population burkinabĂš qui cherche que la paix ».

L’AĂŻd el-KĂ©bir, importante cĂ©lĂ©bration de la religion Islamique commĂ©more le sacrifice que Dieu demanda Ă  Abraham pour Ă©prouver sa foi. Cette fĂȘte est souvent appelĂ©e la fĂȘte du mouton.

Laisser un commentaire