🔮JournĂ©e mondiale de l’enfance : Les enfants, prĂ©occupĂ©s par l’Ă©ducation des Ă©lĂšves dĂ©placĂ©s internes

0
226

 

À l’occasion de la journĂ©e mondiale des enfants cĂ©lĂ©brĂ©e le lundi 20 novembre 2023, le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim TraorĂ© a passĂ© une demi-journĂ©e pour recueillir les prĂ©occupations des enfants qui ne souhaitent que  » l’accĂšs aux logements et Ă  l’Ă©ducation des enfants dĂ©placĂ©s internes… » a publiĂ© la prĂ©sidence du Faso.

 

Ils sont 230 enfants, issus de toutes les couches sociales et originaires des treize rĂ©gions du Burkina, qui ont commencĂ© la journĂ©e par la montĂ©e des couleurs aux cĂŽtĂ©s du Chef de l’État.

« Au Burkina Faso, personne n’est au-dessus de ce drapeau ; tout le monde doit le respecter. Partout oĂč vous ĂȘtes, partout oĂč vous passerez, lorsque vous voyez monter ou descendre les couleurs, vous devez vous arrĂȘter et saluer les couleurs parce que c’est l’essence mĂȘme de notre existence ici au Burkina Faso », un cours d’instruction civique donnĂ© aux enfants par le chef de l’Etat qui s’est rĂ©joui de partager avec les plus jeunes « les symboles de l’État le patriotisme et l’appartenance Ă  une mĂȘme nation ».

AprĂšs la montĂ©e des couleurs, le Chef de l’État s’est prĂȘtĂ© Ă  un entretien tĂ©lĂ©visĂ© animĂ© par des enfants, qui mĂ»rissent le rĂȘve de devenir des journalistes.

 

Au cours de cette journĂ©e, plusieurs thĂ©matiques ont Ă©tĂ© abordĂ©es en l’occurrence le parcours scolaire et professionnel du prĂ©sident de la Transition, la situation sĂ©curitaire nationale et la crise humanitaire, la promotion et la prĂ©servation des droits des enfants, la problĂ©matique de la scolarisation des enfants vivant avec un handicap, les initiatives de promotion du leadership chez les enfants, la contribution des enfants Ă  la promotion de la cohĂ©sion sociale et de la paix, le respect de la loi et des rĂšgles civiques et morales.

Le prĂ©sident du Faso de par son parcours scolaire reste un modĂšle pour ces enfants qui n’ont pas manquĂ© de lui poser quelques questions.

le Capitaine Ibrahim Traoré a apporté des réponses aux questions posées, prodigué des conseils et réitéré son engagement à créer les conditions pour le plein épanouissement des enfants dans un environnement de paix.

« Nous ferons tout pour que vous mangiez Ă  votre faim », a indiquĂ© le Chef de l’État pour qui le combat pour l’autosuffisance alimentaire est tout aussi nĂ©cessaire que celui contre le terrorisme.

« Nous nous battrons pour que vous puissiez étudier dans de bonnes conditions », a-t-il ajouté en précisant que des réflexions sont en cours pour assurer la gratuité des soins et de la scolarité aux enfants.

En recevant le message de plaidoyer des enfants en faveur de l’éducation, de l’accĂšs aux logements pour les enfants dĂ©placĂ©s internes, de l’éducation des filles, de l’aide aux enfants en situation difficile et en faveur de la paix et de la sĂ©curitĂ©, le Chef de l’État a invitĂ© les enfants Ă  cultiver des comportements civiques et patriotiques et Ă  avoir l’amour de la patrie.

« Notre leitmotiv est de faire en sorte que ces enfants grandissent en paix, qu’ils puissent ĂȘtre bien Ă©duquĂ©s et s’épanouissent », a conclu le chef de l’État.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire