🔮 Madagascar: Ă©lection prĂ©sidentielle sous tension politique

0
234

Plusieurs millions de Malgaches sont allĂ©s aux urnes ce jeudi pour Ă©lire un prĂ©sident, dans un climat politique tendu, selon plusieurs mĂ©dias et agences d’information.

Treize candidats sont en lice pour cette présidentielle, dont dix opposants ayant appelé la population à boycotter le scrutin. Ils accusent les organisateurs des élections de travailler pour la réélection du président sortant, Andry Rajoelina.

Ces candidats, rĂ©unis au sein d’un collectif, reprochent Ă©galement au prĂ©sident sortant et candidat Ă  sa propre rĂ©Ă©lection, Andry Rajoelina, d’avoir obtenu la nationalitĂ© française en 2014, en toute discrĂ©tion. Ce qui devrait invalider la candidature de ce dernier selon ses dĂ©tracteurs.

Cette Ă©lection prĂ©sidentielle se dĂ©roule sous l’observation de plusieurs organisations nationales et internationales, parmi lesquelles l’Internationale libĂ©rale, dont NoĂ«l Gilbert Ouedraogo est mandatĂ© pour ce scrutin.

« En ma qualitĂ© de PrĂ©sident du RĂ©seau libĂ©ral Africain et de Vice-prĂ©sident de l’Internationale libĂ©rale, je prends part, au nom de l’Internationale LibĂ©rale, Ă  Madagascar Ă  la Mission d’observation internationale de l’Ă©lection prĂ©sidentielle« , a Ă©crit l’homme politique burkinabĂš sur sa page Facebook.

 

Yaya Diomandé/ Oméga Médias

Laisser un commentaire