🔮 RĂ©centes rĂ©quisitions: des « mesures arbitraires et politiquement orientĂ©es » selon le Mouvement SENS

0
1202

 

Le mouvement SENS a condamnĂ© « fermement », ce lundi, l’enrĂŽlement des leaders d’opinion, membres des organisations ayant annoncĂ© le meeting du 31 octobre dernier, pour participer aux opĂ©rations de sĂ©curisation du territoire national.

Ces rĂ©quisitions qualifiĂ©s de « mesures arbitraires et politiquement orientĂ©es » ne sont ni utiles, ni nĂ©cessaires Ă  la lutte contre le terrorisme et portent selon le mouvement « les germes d’une crise sociale ».

Il appelle les autoritĂ©s Ă  renoncer Ă  ces mesures « porteuses de crises » et Ă  s’engager rĂ©solument au « renforcement de l’unitĂ© nationale et de la cohĂ©sion sociale ».

IntĂ©gralitĂ© de la dĂ©claration Ă  lire ici đŸ‘‡đŸœ

 

MOUVEMENT SENS
DĂ©claration sur la situation nationale

Le 14 octobre 2023, Ă  l’occasion de sa rentrĂ©e syndicale, le collectif CGT-B a annoncĂ© un meeting d’interpellation pour le 31 octobre 2023. Depuis lors, notre pays a fait un pas de plus dans la remise en cause des valeurs de libertĂ©, de tolĂ©rance et de dialogue qui ont toujours constituĂ© le socle de notre vivre-ensemble. En effet, dans de nombreux audios et vidĂ©os, des citoyens ont menacĂ© publiquement et ouvertement, d’autres citoyens d’atteinte Ă  leurs vies ou Ă  leurs biens, sans aucune rĂ©action des autoritĂ©s.

Le Mouvement SENS salue toutes les forces sociales, qui d’une maniĂšre ou d’une autre, ont travaillĂ© Ă  Ă©viter Ă  notre pays un jour qui semblait annoncer des Ă©vĂšnements malheureux et dramatiques.

Alors que nous nous attendions Ă  l’apaisement et Ă  l’orientation vers une dynamique de construction de l’unitĂ© nationale et de la cohĂ©sion sociale, essentielles pour notre pays, en ce moment critique de notre histoire commune, nous avons Ă©tĂ© surpris d’apprendre que de nombreux leaders d’opinion, particuliĂšrement des leaders des organisations prenant part au meeting du 31 octobre 2023, ont fait l’objet de rĂ©quisition pour participer aux opĂ©rations de sĂ©curisation du territoire national.

Notre mouvement est convaincu que ces rĂ©quisitions ne sont ni utiles, ni nĂ©cessaires Ă  la lutte contre le terrorisme qui nous frappe. Au contraire, elles portent selon nous les germes d’une crise sociale qui sera hautement prĂ©judiciable Ă  notre pays et Ă  son vaillant peuple.

En effet, les sentiments d’arbitraire et d’injustice que gĂ©nĂšrent ces mesures qui ciblent expressĂ©ment des leaders d’opinion ne vont pas dans le sens de la construction de l’UnitĂ© Nationale tant recherchĂ©e et nĂ©cessaire Ă  une victoire pĂ©renne de notre pays sur le terrorisme.

C’est pourquoi nous condamnons fermement ces mesures arbitraires et politiquement orientĂ©es. Nous lançons un appel pressent aux autoritĂ©s de la transition, afin qu’elles renoncent Ă  ces mesures porteuses de crises et s’engagent rĂ©solument au renforcement de l’unitĂ© nationale et de la cohĂ©sion sociale. Il y va de la survie de notre pays.

L’heure est à l’appel à l’Union Nationale, au dialogue entre toutes les filles et fils de la Patrie !

Fait Ă  Ouagadougou le 6 novembre 2023

La Coordination nationale

 

 

Laisser un commentaire