🔮 TĂ©lĂ©coms : un opĂ©rateur ne peut dĂ©livrer plus de deux SIM par abonnĂ© (dĂ©cret)

0
1762

 

Le conseil des ministres a adoptĂ©, ce mercredi, un dĂ©cret plafonnant Ă  deux le nombre de cartes SIM qu’un opĂ©rateur de tĂ©lĂ©phonie mobile peut dĂ©livrer Ă  un abonnĂ©.

Ce dĂ©cret, selon la ministre de la Transformation digitale, des Postes et des Communications Ă©lectroniques, vient combler les insuffisances du dĂ©cret adoptĂ© en dĂ©cembre 2018. Le nouveau texte, toujours selon Aminata Zerbo/SabanĂ©, apporte d’autres innovations telles que la rĂ©duction du nombre de documents obligatoires pour l’acquisition d’une carte SIM pour les personnes physiques. Pour les BurkinabĂš, la CNIB seule sera dĂ©sormais exigĂ©e. Les non BurkinabĂš et les rĂ©fugiĂ©s devront, eux, fournir respectivement un passeport et une carte de rĂ©fugiĂ© pour se voir dĂ©livrĂ©s une carte SIM.

Le compte rendu du Conseil des ministres prĂ©cise que ce renforcement du cadre rĂšglementaire concernant l’identification des abonnĂ©s et clients des fournisseurs des services de communications Ă©lectroniques tient compte du contexte sĂ©curitaire et vient en rĂ©ponse au « dĂ©tournement de l’usage des services de communication Ă©lectronique ».

Laisser un commentaire