🔮 Le Niger dĂ©crĂšte un deuil national de 72h aprĂšs la mort de 29 soldats

0
2614

Le Niger a dĂ©crĂ©tĂ©, mardi, un deuil national de trois jours aprĂšs la mort de 29 soldats dans une « attaque complexe », selon un communiquĂ© du ministĂšre de la DĂ©fense nationale. L’attaque a eu lieu Ă  Tabatol, prĂšs de la frontiĂšre avec le Mali. Deux soldats ont Ă©tĂ© griĂšvement blessĂ©s et plusieurs dizaines de terroristes neutralisĂ©s, toujours selon le gouvernement.

Dans le communiquĂ©, le ministre d’Etat, ministre de la DĂ©fense nationale, le gĂ©nĂ©ral de corps d’ArmĂ©e Salifou Mody a annoncĂ© que du 26 septembre au 2 octobre 2023, les Forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© (FDS) ont menĂ© une opĂ©ration le long de la frontiĂšre avec le Mali afin de « neutraliser la menace que constitue l’EIGS fortement implantĂ© dans la zone« .

« Cette opération a donné des résultats satisfaisants se traduisant par la neutralisation de plusieurs terroristes et la destruction de plusieurs plots logistiques », a indiqué le ministÚre de la Défense.

Au cours de son retrait, poursuit le gouvernement, un dĂ©tachement de la mission a fait l’objet d’une « attaque complexe » au nord-ouest de  Tabatol, « combinant l’utilisation d’engins explosifs improvisĂ©s (EEI) et de vĂ©hicules kamikazes par plus d’une centaine de terroristes ».

Malheureusement, dĂ©plore le ministre de la DĂ©fense, l’attaque a causĂ© « la perte de nos vaillants soldats » avec un bilan provisoire qui fait Ă©tat de vingt-neuf (29) soldats tombĂ©s au front et deux (02) autres griĂšvement blessĂ©s. CotĂ© ennemi,  « plusieurs dizaines de terroristes » ont Ă©tĂ© tuĂ©s, une quinzaine de motos dĂ©truites  et une quantitĂ© importante d’armes et de munitions saisie, peut-on lire dans le communiquĂ©.

« Des communications des terroristes contraints au repli ont Ă©tĂ© interceptĂ©es et ont permis d’établir que ces criminels ont bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une expertise extĂ©rieure« , a aussi prĂ©cisĂ© le communiquĂ© du ministre d’Etat qui – au nom du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) et du gouvernement de transition – a prĂ©sentĂ© « ses condolĂ©ances les plus Ă©mues » aux familles des victimes et a souhaitĂ© prompt rĂ©tablissement aux blessĂ©s.

Le ministre qui a  saluĂ© « la bravoure et le dĂ©vouement » des soldats pour la dĂ©fense de la patrie, a tenu Ă  rassurer la population que « tous les efforts seront dĂ©ployĂ©s pour assurer la sĂ©curitĂ© des personnes et de leurs biens  sur l’ensemble du territoire national malgrĂ© les opĂ©rations de dĂ©stabilisation orchestrĂ©es par certaines puissances Ă©trangĂšres avec la complicitĂ© de traitres nigĂ©riens« .

Le gouvernement a dĂ©crĂ©tĂ© un deuil national de trois (03) jours, Ă  compter de ce mardi 3 octobre sur toute l’étendue du territoire national et pendant cette pĂ©riode, les drapeaux du pays seront mis en berne.   

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire