🔮 Éducation : le ministre de l’Éducation prend le pouls de la rentrĂ©e administrative

0
483

Les cours vont bientĂŽt reprendre. Mais avant cela, c’est la rentrĂ©e administrative qui a dĂ©butĂ© ce 15 septembre au Burkina. Pour prendre le pouls de cette rentrĂ©e, une dĂ©lĂ©gation du ministĂšre de l’Éducation, conduite par le patron du dĂ©partement, Joseph AndrĂ© OuĂ©draogo, a effectuĂ© vendredi une visite dans 4 Ă©tablissements de la ville de Ouagadougou pour en vĂ©rifier l’effectivitĂ©.

Au lycĂ©e municipal de Signoghin, oĂč a dĂ©butĂ© la visite, le personnel de l’administration Ă©tait Ă  pied d’Ɠuvre pour le retour des Ă©lĂšves dans les salles de classe. Le constat est le mĂȘme au collĂšge d’enseignement gĂ©nĂ©ral SongrĂ© de Tampouy, au lycĂ©e Alliance chrĂ©tienne, Ă  l’Ă©cole Kamboisin A et au Centre d’Ă©veil et d’Ă©ducation primaire, CEEP Kamboinsin 2. Cette prĂ©sence du personnel est saluĂ©e par le ministre.

« Je constate avec honneur que les enseignants et le personnel administratif sont Ă  leur poste. C’est le lieu pour moi de les fĂ©liciter. Je traduis Ă©galement la solidaritĂ© du gouvernement envers les enseignants qui sont dans les zones difficiles », a dĂ©clarĂ© le ministre Joseph AndrĂ© OuĂ©draogo.

Les responsables d’Ă©tablissement ont saisi l’occasion pour Ă©voquer la problĂ©matique du manque d’enseignants dans certaines matiĂšres telles que les mathĂ©matiques et l’Ă©ducation physique et sportive (EPS).

« Nous avons trois professeurs pour quatre classes. Si rien n’est fait Ă  cette rentrĂ©e, nous aurons 40 heures de vacations par semaine », dĂ©plore Chantal NonkanĂ©, directrice gĂ©nĂ©rale du collĂšge SongrĂ© de Tampouy.

Le ministre promet d’apporter des solutions Ă  cette question. Il rassure Ă©galement que des mĂ©canismes sont en cours pour affecter les Ă©lĂšves dĂ©placĂ©s internes dans diffĂ©rents Ă©tablissements. La rentrĂ©e pĂ©dagogique est prĂ©vue pour le 2 octobre prochain.

 

Solomane Nikiema / Oméga Médias

Laisser un commentaire