🔮 Gabon : Le nouveau PrĂ©sident de la Transition promet des « élections libres »

0
948

Le gĂ©nĂ©ral Brice Oligui Nguema, Ă  la tĂȘte du Gabon depuis prĂšs d’une semaine dĂ©jĂ , a prĂȘtĂ© serment lundi en tant que « PrĂ©sident de la Transition » devant la Cour constitutionnelle du pays, lors d’une cĂ©rĂ©monie retransmise en direct sur les tĂ©lĂ©visions d’État.

« Je jure devant Dieu et le peuple gabonais de préserver en toute fidélité le régime républicain« , a déclaré le général de brigade qui a renversé Ali Bongo, cinq jours plus tÎt. Désormais Président de la Transition, le général Oligui dans son serment assure « préserver les acquis de la démocratie ».

Il a donc promis d’organiser des « élections libres et transparentes » Ă  l’issue de la pĂ©riode de transition, qui n’a toujours pas Ă©tĂ© spĂ©cifiĂ©e. Le nouvel homme a Ă©galement affichĂ© sa volontĂ© d’amnistier les « prisonniers d’opinion« .

Le gĂ©nĂ©ral de brigade Brice Oligui Nguema, ĂągĂ© de 48 ans et prĂ©cĂ©demment commandant de la Garde rĂ©publicaine, a d’abord Ă©tĂ© proclamĂ© prĂ©sident du ComitĂ© pour la Transition et la restauration des institutions (CTRI) le 31 aoĂ»t dernier, organe des militaires qui ont renversĂ© Ali Bongo Ondimba la veille, peu de temps aprĂšs la proclamation de sa rĂ©Ă©lection lors de l’Ă©lection du 26 aoĂ»t.

Déchu de ses fonctions, Ali Bongo est depuis en résidence surveillée. Il avait été élu en 2009 à la mort de son pÚre, Omar Bongo Ondimba, qui avait déjà dirigé le pays pendant plus de 41 ans.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire