🔴 ALERTE – Décès de Bédié: Ouattara rend hommage à son « aîné »

0
1181

Dans un communiqué de la présidence ivoirienne ce mercredi, Alassane Ouattara annonce avec « grande tristesse » le décès, mardi, de l’ancien Président Henri Konan Bédié. Le Président Ouattara a rendu hommage à son « aîné » qu’il qualifie de grand serviteur de l’Etat.

« Je rends hommage à mon aîné, le Président Henri Konan Bédié, grand serviteur de l’Etat, personnalité politique de premier plan et fidèle compagnon du Président Félix Houphouët-Boigny, qui a apporté une grande contribution au développement de notre pays », peut-on lire dans le communiqué.

Selon Alassane Ouattara, le Président Henri Konan Bédié a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement à tous les postes qu’il a occupés. « Je salue la mémoire de ce grand homme d’État qui avait un profond amour pour la Côte d’Ivoire », affirme-t-il.

« Je voudrais, au nom du Gouvernement, de la Première Dame et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus émues à son épouse, à ses enfants, à la grande famille Bédié, à toutes les familles alliées, à sa famille politique, le PDCI RDA, ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens », a ajouté le chef de l’Etat.

HKB ou encore le sphinx de Daoukro comme on le surnommait est décédé ce mardi à 89 ans. « Victime d’un malaise dans son fief de Daoukro, il avait été transféré en urgence à la Polyclinique internationale Sainte-Anne-Marie d’Abidjan (Sogemed-Pisam) », avait écrit le journal Jeune Afrique.

« À 89 ans, il a tout fait, tout connu. Ambassadeur aux États-Unis dans les années 1960, il sera ensuite ministre de l’Économie et des Finances de Félix Houphouët-Boigny, avant de devenir président de l’Assemblée nationale, puis chef de l’État à la mort de Félix Houphouët-Boigny en 1993 », rappelle JA.

En 1999, il est renversé par un putsch mené par le général Robert Gueï. Depuis, note le journal, il n’a pas cessé de vouloir récupérer ce pouvoir perdu, pour lui mais aussi pour sa formation, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dont il présidait aux destinées depuis 1994.

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire