🔮 ALERTE – Tirs de lundi nuit: L’armĂ©e explique !

0
2709

L’armĂ©e a annoncĂ©, mardi, que les « tirs nourris » entendus, lundi nuit, Ă  Ouagadougou, Ă©taient des tirs de sommations. Il y a eu deux situations et elle donne des explications.

« Dans la nuit du 31 juillet au 1er AoĂ»t 2023, une prĂ©sence suspecte a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©e par les Ă©lĂ©ments de garde aux alentours de l’entrĂ©e principale de la base aĂ©rienne », peut-on lire dans le communiquĂ©. L’état-major explique que l’individu ayant refusĂ© de se laisser interpeller, les suspects ont Ă©tĂ© pris en chasse par la garde qui a dĂ» faire usage de ses armes en guise de sommation. « MalgrĂ© tout, les suspects ont refusĂ© d’obtempĂ©rer et ont rĂ©ussi Ă  se fondre dans la nature », note le communiquĂ© qui prĂ©cise que l’opĂ©ration de ratissage qui a Ă©tĂ© menĂ©e n’a pas permis de retrouver les suspects.

Une deuxiĂšme situation s’est produite dans la mĂȘme nuit. Cette fois-ci, il s’agissait d’un vĂ©hicule qui, selon le communiquĂ©, s’était manifestement trompĂ© de chemin et qui s’est retrouvĂ© dans le dispositif de sĂ©curitĂ© cĂŽtĂ© Nord de la base. « Suite aux sommations, le conducteur s’est soumis au contrĂŽle avant de pouvoir reprendre son chemin sans encombre », rassure l’armĂ©e.

Le Chef d’Etat-Major GĂ©nĂ©ral des ArmĂ©es a dit saluer « le professionnalisme des Ă©lĂ©ments de garde » et a appelĂ© « l’ensemble des populations Ă  respecter scrupuleusement les rĂšgles en vigueur aux alentours des emprises militaires afin d’éviter des situations malheureuses dans le contexte sĂ©curitaire difficile actuel ».

Il y a prĂšs d’une semaine, le mercredi, l’armĂ©e a dĂ©menti de « fausses informations » faisant Ă©tat de « mouvements d’humeur dans certaines casernes militaires militaires ». Le Chef d’Etat-Major GĂ©nĂ©ral des ArmĂ©es, selon le communiquĂ©, avait apportĂ© un « dĂ©menti catĂ©gorique Ă  ces allĂ©gations dont l’intention manifeste est de manipuler l’opinion publique ».

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire