🔮 URGENT- Coup d’Etat au Niger: le Burkina pointĂ© du doigt, selon le capitaine IB

0
5404

Au sommet Russie-Afrique a Saint-Petersbourg, le PrĂ©sident de la Transition BurkinabĂš – s’exprimant sur la situation au Niger – a affirmĂ© que des chefs chefs d’Etat l’ont accusĂ© d’ĂȘtre l’auteur des coups d’Etat dans la rĂ©gion. Le PrĂ©sident dit apporter son soutien au Niger et a prĂ©venu Vladimir Poutine, sur une Ă©ventuelle prochaine sanction de ce pays.

« Au Niger il y a eu des Ă©vĂ©nements qui ont poussĂ© les militaires Ă  prendre leurs responsabilitĂ©s. Nous suivons aussi l’actualitĂ© parce que ça nous affecte directement », a dit le PrĂ©sident de la Transition .

« Cela nous affecte en ce sens qu’hier aprĂšs mon allocution, Ă  la pause, j’ai eu des Ă©changes avec certains chefs d’Etat qui m’ont pointĂ© directement du doigt d’ĂȘtre auteur de ce qui se passe dans la sous-rĂ©gion », a dĂ©clarĂ© le Capitaine Ibrahim TraorĂ©.

« C’est de vous dire aussi qu’indirectement, certains pensent que c’est l’effet de la Russie et comme vous pouvez le constater, sur la plupart des mĂ©dias  occidentaux qui continuent de livrer ces diffĂ©rents messages », a-t-il ajoutĂ©.

Ibrahim TraorĂ© estime que c’est un paramĂštre Ă  prendre en compte dans la diplomatie. « Il se peut que dans les jours Ă  venir, ce pays connaisse des sanctions », indique le PrĂ©sident TraorĂ©. « Nous nous devons de les soutenir tant que leur direction sera la mĂȘme chose que nous souhaitons. Un monde multipolaire, vers leur souverainetĂ©, changer carrĂ©ment de partenaires », a-t-il souhaitĂ©. « Nous menons la mĂȘme lutte contre le terrorisme avec ces États et du fait que les partenaires sont diffĂ©rents, on est bien voisin mais on n’arrive pas Ă  collaborer », a dit le chef de l’Etat. « On espĂšre qu’avec la nouvelle donne, on pourra se soutenir », a-t-il prĂ©cisĂ©.

Le PrĂ©sident TraorĂ© pense qu’actuellement, la sous-rĂ©gion est mouvementĂ©e par le dĂ©sir de changement des diffĂ©rents peuples. « Je ne dirai pas le dĂ©sir de changement de partenaires, mais le dĂ©sir de changement de la politique et ce qui amĂšne forcĂ©ment Ă  tourner dos Ă  nos partenaires traditionnels et Ă  nous tourner vers les vrais amis que sont la Russie », a dĂ©clarĂ© le Capitaine Ibrahim TraorĂ©.

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire