🔮 ALERTE : Cambriolage de boutiques au grand marchĂ©, des commerçants demandent le dĂ©part de la sĂ©curitĂ©

0
2713

Des commerçants ont battu le pavé dans la matinée de ce lundi 17 juillet à Ouagadougou pour réclamer plus de sécurité au grand marché de la ville, Rood-wooko.

Une dĂ©lĂ©gation des manifestants du jour a Ă©tĂ© reçue Ă  l’Agence pour le dĂ©veloppement Ă©conomique urbain (ADEU), structure de la mairie en charge de la gestion du marchĂ©, oĂč elle a transmis ses dolĂ©ances.

« Nos revendications sont regroupĂ©es en trois points essentiels. Il s’agit du remboursement des commerçants victimes (…), du rĂ©tablissement de l’Ă©clairage qui est dĂ©faillant et la rĂ©vocation des agents de sĂ©curitĂ© sur les lieux », a dĂ©clarĂ© Ali Sanfo, l’un des dĂ©lĂ©guĂ©s du marchĂ©.

Le grand marchĂ© de Ouagadougou, Rood-wooko, reprĂ©sente un important lieu d’Ă©change Ă©conomique et serait devenu, selon les manifestants, la cible de cambriolages rĂ©pĂ©tĂ©s. Le dernier en date a visĂ© deux boutiques dans l’enceinte dudit marchĂ© le vendredi dernier, selon les commerçants.

« Rien que deux semaines en arriĂšre, nous avons constatĂ© avec stupeur le braquage de prĂšs de 9 boutiques », s’est indignĂ© Ali Sanfo, l’un des dĂ©lĂ©guĂ©s du marchĂ©. Il indique Ă©galement le cambriolage de 22 autres boutiques, deux mois auparavant.

Une situation qui perdure malgré la surveillance des lieux par la police municipale et une société privée de surveillance, déplorent les commerçants.

Le marchĂ© a Ă©tĂ© fermĂ© pour la journĂ©e de ce lundi, et les commerçants donnent un ultimatum de 2 semaines pour la rĂ©solution de toutes ces prĂ©occupations, faute de quoi ils n’hĂ©siteront pas Ă  reprendre la lutte.

Abdoul Aziz Zoulabou/ Oméga Médias

Laisser un commentaire