🔮 URGENT – L’UEMOA lĂšve la suspension du Mali de ses organes et institutions

0
3579

L’Union Ă©conomique et monĂ©taire ouest-africaine (UEMOA) a levĂ©, dimanche, la suspension du Mali de ses organes et institutions, selon le communiquĂ© final de la session extraordinaire de la ConfĂ©rence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA qui s’est tenue ce week-end Ă  Bissau. Ces sanctions – Ă  l’encontre du Mali – avaient Ă©tĂ© prises le 9 janvier 2022 Ă  Accra.

« Concernant le Mali, la ConfĂ©rence a dĂ©cidĂ© de la levĂ©e de sa suspension des Organes et Institutions de l’UEMOA prise le 09 janvier 2022 », peut-on lire dans le communiquĂ© de l’UEMOA.

L’UEMOA avait alors suspendu le Mali de ses organes, endossĂ© des sanctions prises par la Cedeao comme le gel des avoirs financiers d’environ 150 personnalitĂ©s liĂ©es au pouvoir de Bamako, et surtout annoncĂ© « des sanctions additionnelles vigoureuses incluant notamment des sanctions Ă©conomiques et financiĂšres ».

Le 24 mars 2022, la cour de justice de l’Union Ă©conomique et monĂ©taire ouest-africaine (UEMOA) avait ordonnĂ© la suspension de ces sanctions prises le 9 janvier contre le Mali.

« La cour de justice de l’UEMOA, saisie par les avocats de l’État malien, a ordonnĂ© “le sursis Ă  exĂ©cution” des sanctions prononcĂ©es par la confĂ©rence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA lors de sa session extraordinaire tenue Ă  Accra le 9 janvier », pouvait-on lire dans l’ordonnance.

Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire