🔮 Concours de la fonction publique : Un centre d’appel pour assister les candidats

0
1255

La plateforme e-concours, au paravent logĂ© dans un serveur Ă  l’étranger, est dĂ©sormais internalisĂ©e au systĂšme burkinabĂš, a annoncĂ© mardi en confĂ©rence de presse, le prĂ©sident du comitĂ© d’organisation des concours. Cette innovation concerne les 3 composantes de la plateforme, que sont l’inscription en ligne, la composition et la correction Ă©lectronique, le tout pour une gestion domestique avec des techniciens locaux.

Il est Ă©galement instaurĂ© Ă  partir de la session 2023 des concours directs et professionnels, un systĂšme SMS, pour renseigner les candidats sur les programmations et les diffĂ©rents rĂ©sultats, la crĂ©ation d’un centre d’appels pour assister les candidats et la diversification des moyens de paiement (SMS et mobile money).

« Ces innovations visent les objectifs comme l’équitĂ©, la transparence dans l’organisation des concours, la minimisation des risques d’erreurs, la facilitĂ© offerte aux candidats dans la recherche de l’information sur les concours, la rĂ©duction des dĂ©lais de publication des rĂ©sultats ainsi que les coĂ»ts d’organisation des concours », a indiquĂ© le prĂ©sident du comitĂ© d’organisation des concours, Hamidou Sawadogo.

L’organisation de la session 2023 des concours va coĂ»ter environ 2 milliards et demi de francs CFA selon les organisateurs.

Les inscriptions en ligne des concours professionnels ont dĂ©butĂ© ce lundi 22 mai et se poursuivent au 31 mai prochain. 128 concours sont concernĂ©s parmi lesquels, 106 seront administrĂ©s en ligne, en juin, dans le centre unique de Ouagadougou. Pour ce qui est des concours directs, les inscriptions auront lieu du 5 au 14 juin pour le niveau BaccalaurĂ©at et plus et du 15 au 24 juin pour le BEPC et moins. Leurs compositions sont prĂ©vues pour le mois d’aoĂ»t.

 

Abdoul Aziz Zoulabou/Oméga médias

Laisser un commentaire