🔮 Justice : un activiste condamnĂ© pour avoir traitĂ© un internaute d’«apatride»

0
2306

L’activiste Marius Kafando a Ă©tĂ© condamnĂ©, lundi, Ă  5 mois de prison avec sursis et une amende de 250.000 francs CFA ainsi qu’au versement de 1 francs CFA symbolique Ă  Salif YamĂ©ogo, a qui, il a profĂ©rĂ© des injures publiques et diffamĂ© sur les rĂ©seaux sociaux.

JugĂ© au Tribunal de grande instance Ouaga 2 aprĂšs un sĂ©jour de quelques semaines Ă  la Maison d’arrĂȘt et de correction de Ouagadougou, Marius Kafando a reconnu avoir diffamĂ© le plaignant Salif YamĂ©ogo, en le traitant d’apatride, d’ennemi du peuple et de pro-français. En janvier dernier, l’accusĂ© avait sur sa page Facebook, insinuĂ© que Salif YamĂ©ogo, de connivence avec l’ancien PrĂ©sident Damiba, prĂ©parerait un coup afin de dĂ©stabiliser le rĂ©gime du capitaine Ibrahim TraorĂ©.

« À chaque fois que notre armĂ©e subit des pertes, Salif YamĂ©ogo fait des publications comme s’il se rĂ©jouissait de cela. Il publie toujours la dĂ©faite de nos FDS et VDP, raison pour laquelle j’ai fait ces publications », s’est expliquĂ© Marius Kafando qui a reconnu devant les juges avoir « menti ».

« J’ai menti sur Salif YamĂ©ogo et je demande pardon. J’ai fait la publication sous l’effet de la colĂšre », indique-t-il.

Marius Kafando avait préalablement été entendu le 28 mars, puis déposé à la MACO, suite à des plaintes de Salif Yaméogo et Abdoul Karim Baguian dit Lota, portées le 6 février.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire