🔮 Mali : « LĂ©ger report » du rĂ©fĂ©rendum constitutionnel

0
876

« La date du rĂ©fĂ©rendum prĂ©vu le 19 mars 2023 (…) connaĂźtra un lĂ©ger report », a dĂ©clarĂ© ce vendredi le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye MaĂŻga, dans un communiquĂ© lu Ă  la presse. Selon lui, le report s’explique par la mise en place des demenbrements de l’AIGE, l’autoritĂ© indĂ©pendante de gestion des Ă©lections, dans toutes les rĂ©gions, ainsi que la volontĂ© de mieux prĂ©senter le contenu de la nouvelle Constitution aux Maliens.

 

« La nouvelle date du rĂ©fĂ©rendum sera fixĂ©e, aprĂšs concertation avec l’AutoritĂ© indĂ©pendante de gestion des Ă©lections et l’ensemble des acteurs du processus Ă©lectoral », a annoncĂ© le ministre MaĂŻga.

 

Ce rĂ©fĂ©rendum est l’une des grandes Ă©tapes vers les Ă©lections qui vont mettre fin Ă  la Transition. Selon le chronogramme initial, les Ă©lections des collectivitĂ©s territoriales devraient avoir lieu en juin prochain et les Ă©lections communales et lĂ©gislatives entre octobre et novembre. La prĂ©sidentielle, elle, doit se tenir au plus tard en fĂ©vrier 2024. Mais plusieurs acteurs politiques et observateurs craignent un glissement qui pourrait prolonger Ă  nouveau la durĂ©e de la Transition.

 

Une possibilitĂ© que Me Moustapha CissĂ©, PrĂ©sident de l’AIGE, a Ă©cartĂ© le 1er fĂ©vrier dernier face aux acteurs politiques. « Pour les Ă©lections, jusqu’à preuve du contraire, nous nous en tenons au programme qui existe. Nous travaillons pour tenir les Ă©lections dans les dĂ©lais fixĂ©s », avait-il assurĂ©.

 

Abdoul Fhatave Tiemtoré / Oméga Médias

Laisser un commentaire