🔮 Macron et Ouattara se rencontrent à Paris et parleront du Burkina (Jeune Afrique)

0
2268

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara se rencontreront le 25 janvier prochain pour un dĂ©jeuner au palais de l’ElysĂ©e. Selon le magazine Jeune Afrique, les deux chefs d’Etat vont Ă©voquer la Transition au Burkina.

Selon JA, cĂŽtĂ© français, malgrĂ© de rĂ©centes tensions diplomatiques, on souhaite poursuivre un partenariat « sous toutes ses dimensions » avec le Burkina Faso. Chrysoula Zacharopoulou, la secrĂ©taire d’État chargĂ©e du DĂ©veloppement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux, a ainsi Ă©tĂ© dĂ©pĂȘchĂ©e Ă  Ouagadougou le 10 janvier pour porter ce message au capitaine TraorĂ©, prĂ©cise le journal.

Jeune Afrique prĂ©cise que cĂŽtĂ© ivoirien, la situation au Burkina prĂ©occupe grandement. PlutĂŽt bonnes sous Damiba, note le mĂ©dia, les relations avec TraorĂ© sont plus fraĂźches, mĂȘme si des canaux sont toujours ouverts, notamment entre les Ă©tats-majors. « L’idĂ©e est de se coordonner avec les Ivoiriens afin de redire aux autoritĂ©s burkinabĂ© notre disponibilitĂ© commune pour les aider Ă  faire face Ă  la menace terroriste », explique une source Ă  l’ElysĂ©e rapporte JA.

Le journal indique que lors de ce dĂ©jeuner, Emmanuel Macron et Alassane Ouattara auront aussi une discussion sur la poursuite du dispositif militaire français en Afrique de l’Ouest et la fin de l’opĂ©ration Barkhane.

Le dĂ©part de Sabre, task force d’environ 300 membres des forces spĂ©ciales françaises basĂ©e Ă  Kamboinsin, pĂ©riphĂ©rie de Ouagadougou, n’est pas encore actĂ©.

La piste d’un redĂ©ploiement en CĂŽte d’Ivoire n’est pas Ă  l’ordre du jour Ă  Paris, ajoute Jeune Afrique. En revanche, indique le journal, des discussions sont en cours sur l’Ă©ventuelle implantation d’un dĂ©tachement de forces spĂ©ciales françaises au Niger, Ă  la demande de Niamey.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire