🔮 ALERTE – Un « incident grave » fait des morts sur le site de construction de l’aĂ©roport de Donsin. (CommuniquĂ©)

0
890

Le gouvernement n’a pas donnĂ© le nombre de morts mais a soulignĂ© qu’un « incident grave » sur le site de construction du nouvel aĂ©roport de Donsin – une trentaine de kilomĂštres de Ouagadougou – a fait, vendredi soir, « plusieurs morts et des blessĂ©s ». L’annonce est faite, samedi, par le ministre des Transports.

Dans son communiquĂ©, le ministre des Transports affirme qu’un incident grave a Ă©tĂ© enregistrĂ© le 30 dĂ©cembre 2022 aux environs de 15 heures sur le site de construction de l’AĂ©roport International Ouagadougou-Donsin. Selon le communiquĂ©, il s’agit d’une dalle d’un bĂątiment en construction qui s’est effondrĂ©e sur des ouvriers.

« On dĂ©plore au stade actuel cinq blessĂ©s. Il y a malheureusement eu, des pertes en vies humaines », dĂ©plore le ministre qui poursuit dans son communiquĂ© que les secours s’activent pour retrouver d’autres Ă©ventuelles victimes, toujours, prĂ©cise-t-il, sous les dĂ©combres.

Le gouvernement rassure qu’une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte par le parquet prĂšs le Tribunal de Grande Instance de ZiniarĂ© Ă  l’effet, selon lui, de situer les responsabilitĂ©s.

Aussi, le ministre des Transports a « instruit ses services compĂ©tents de veiller Ă  l’Ă©laboration par le groupement de bureaux chargĂ© du contrĂŽle du chantier, d’un rapport circonstanciĂ© sur l’accident et d’un rapport d’analyse technique dĂ©taillĂ© sur les conditions de rĂ©alisation de l’ouvrage dans les plus brefs dĂ©lais », peut-on lire dans le communiquĂ©.

Le ministre, note toujours le communiquĂ©, a Ă©galement instruit la prise de mesures conservatoires en vue de garantir la fiabilitĂ© de l’expertise qui devra permettre de situer les responsabilitĂ©s.

Le gouvernement dit suivre de prĂšs la situation et tiendra informĂ©e l’opinion publique des Ă©volutions.

Le chantier du nouvel aĂ©roport de Donsin a Ă©tĂ© lancĂ© en novembre 2017. Le nouvel aĂ©roport couvre une superficie de 4.400 ha. Il sera desservi par une autoroute, deux bretelles qui s’appuieront sur les routes nationales 4 et 2, et un chemin de fer. Cet aĂ©roport qui est attendu en 2024, sera un modĂšle de modernitĂ© et d’esthĂ©tisme, capable d’accueillir les plus gros aĂ©ronefs du monde.

Une fois construit, l’aĂ©roport aura une capacitĂ© d’accueil de 1 million de passagers par an. Son Ă©rection, en plus de rĂ©duire les nuisances liĂ©es au trafic aĂ©rien pour les habitants de la capitale, gĂ©nĂ©rera des recettes pour l’Etat burkinabĂš et sera pourvoyeur de prĂšs de 5 000 emplois pendant la phase de construction, ainsi que 1 400 autres pendant l’exploitation.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire