🔴 Le Burkina Faso a décidé déployer Wagner, selon le Président du Ghana

0
5849

Le Président ghanéen s’est inquiété mercredi lors d’une rencontre avec le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken au Département d’Etat, du fait, selon lui, que le Burkina Faso a décidé du déploiement des éléments de Wagner. C’est la première fois que le déploiement de Wagner au Burkina est évoqué publiquement par une haute personnalité.

Nana Akufo-Addo s’exprimait en marge du sommet Etats-Unis – Afrique lors d’une conférence de presse avec Antony Blinken, le Secrétaire d’État des États-Unis.

« Aujourd’hui, des mercenaires russes se trouvent à notre frontière Nord. Le Burkina Faso a maintenant conclu un accord pour accompagner le Mali dans l’emploi des forces de Wagner », s’est exprimé le Président du Ghana. « Je crois qu’une mine dans le sud du Burkina leur a été attribuée en guise de paiement pour leurs services », a-t-il ajouté.

Nana Akufo-Addo fait remarquer justement que le Premier ministre du Burkina au cours des 10 derniers jours a été à Moscou.

« Et les (éléments de Wagner) voir opérer à notre frontière Nord est particulièrement pénible pour nous au Ghana », a déploré le Président Akufo-Addo.

Selon le Président ghanéen, le fait d’avoir maintenant ce groupe à [ses] frontières est pour [eux] un sujet d’inquiétude et de préoccupation considérables. « Nous aimerions vraiment avoir une occasion privilégiée de parler de ses implications et de ce qui, selon nous, devrait être le cas », affirme-t-il.

Pour le chef de l’Etat ghanéen, il est très important que la CEDEAO et l’espace ouest-africain restent un espace démocratique. « C’est la raison des actions que nous avons menées après les coups d’État au Burkina Faso, au Mali et en Guinée », assure-t-il et de poursuivre que la CEDEAO a été très cohérente en refusant de traiter avec ces gouvernements en raison de la nature antidémocratique de leur accession au pouvoir.

Le Burkina et le Mali font partie des pays qui n’ont pas été conviés au sommet de Washington.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire